La véritable fin de LOST

La véritable fin de LOST

De loin la meilleure explication fournie après la diffusion du dernier épisode…

Dimanche dernier signait la fin de la série « Lost », show devenu culte après six saisons et quelques 121 épisodes tous plus alambiqués, capillotractés, tarabiscotés les uns que les autres (enfin, vous voyez).

Le finale se devait donc d’être à la hauteur, ce qui ne fut malheureusement pas le cas… Baptisé « The End », ou le manque d’inspiration scénaristique, voire traquenard marketing, le dernier épisode de cent cinquante minutes ne nous apprend que dalle, sinon tourner en rond sur une île pendant deux heures.

Si auteurs et producteurs avaient fait part de leur intention de laisser les téléspectateurs « parvenir à leurs propres conclusions », on est en droit de se demander s’il ne s’agit pas là d’une blague : la fin se résumant au fait qu’ils soient [tous] morts, réunis dans une église œcuménique symbolisant l’au-delà (ou purgatoire selon certains) pendant que Jack, de la trame narrative présente (et non des flash-sideways), tire sa révérence sur l’île aux cotés d’un canidé…

La fin ci-dessous parait quasi’ plus légitime :

Via

A noter que les déçus de l’épisode « The End » pourront se ruer sur le coffret DVD de la sixième saison prévue en août aux Etats-Unis, coffret qui comprendra un extrait inédit de vingt minutes supposé lever le voile de certains mystères laissés en suspens.

LE RESTE DE L'ACTU EN VIDÉO

  • toto

    « La fin se résumant au fait qu’ils sont tous morts, réunis dans une église polythéiste qui se voit illuminée par une lumière blanche mystique, pendant que Jack, celui du passé, clamse sur l’ile au coté d’un labrador… »

    Chacun son avis mais je ne pense pas vraiment qu’il fallait comprendre ça, pour d’autres hypothèses, je vous invite à visiter des forums de fans, au lieu de critiquer sans savoir.

    • les 4 meilleurs Locke Ford Kate Jack

      De toute façon moi je ne m’attendes pas ce qu’il y est une bonne fin car c’est très dure d’inventer une bonne fin dans n’importe quelle série c’est sur que tout le monde est déçue mais je me souviendrais toujours de cette série ou j’ai ressentis des choses que je n’avais jamais ressentis pour moi c’est de loin ma meilleurs série quand je regardais un épisode c’était comme si je voyager dans une superbe île

      • Julien

        Totalement d’accord avec toi cette série m

        • Julien

          Totalement d’accord avec toi, cette série ma fait également ressentir des sensation que je n’avait jamais connu par rapport a d’autres séries, chaque épisode me donnait des frissons. Je comprend que certaine personne soient déçu de la fin car moi de même j’en ai été. Pour dire la vérité je suis quelqu’un qui peu regarder seulement une fois un épisode ou une série entière car le fait de savoir ce qui pas se passer me gâche entièrement le plaisir de regarder une série, c’est ce que je ressent envers LOST j’aimerai vidé ma tête de la série LOST pour pouvoir a nouveau la regarder avec toutes les surprise que cette série peut apporter. Pour finir j’aurait aimé comme d’en toutes les série que les personnages principaux s’en sortent (j’en suis conscient que c’est peut être trop classique comme fin mais pour ce que cette série ma fait ressentir c’est la fin qui aurait du être.

      • a quoi sert Wallt?

        Cette fin explique tout!!!! ;)

    • ferrante

      Je viens de revisionner LOST..OUF je viens de comprendre la FIN.
      IL était au PURGATOIRE la preuve les méchants ne sont pas dans l’église a la fin .

      Ils étaient tous morts puisqu’ils ont trouvé l’avion avec tous les passagés dans la saison 4 je crois…Voila…de rien…

      • Andréa

        Peut-être que oui effectivement on peut parlé de purgatoire (quoique), mais pour l’avion dans la saison 4 aucun rapport avec ce que tu dis, c’est juste un coup monté de Whitmore, à l’intérieur c’est des cadavres d’un vieux cimetière. D’après moi tout ce joue à partir de l’explosion de la bombe H en 1977; mais de toute façons la saison 6 c’était du grand n’importe quoi, il y avait tellement de fins (bonne, mauvaise ou neutre) possibles et ils en on faite une assez simpliste et merdique (passez moi l’expression).
        J’ai tout de même beaucoup apprécier cette série, et c’est avec un pincement au cœur que j’ai réalisée que c’était la fin.

  • Steve

    Même les scénaristes ne savent pas. Et puis mon avis est très mainstream. Sinon pour donner son avis, il faut savoir, c’est ça ?…

  • hein

    pk polythéiste

  • Steve

    J’ai rarement vu un croissant, une étoile de David, ou encore le symbole du Ying et du Yong sur des vitraux d’une église.

  • hein

    ou alors on a pas vu la meme fin lol

  • Steve

    Séquence où Jack taille la bavette à son père défunt et réalise que lui aussi sent le sapin.

  • Anonyme

    qu’est ce qui fou la mon chien !!??

  • Anonyme

    C’est quoi cette série ? Je connais même pas…

  • allo

    Si on doit se faire sa propre conclusion je dirais que sur la saison 6 il y a eu deux histoire ( attention spoilers ):
    – celle Jacob, et des candidats ( et donc pourquoi ils sont sur cete ile ), et de Black smoke à prendre au premier degré ; l’ile est un endroi mystique qu’il faut protéger . un jour c’est à Jacob que reviens ce rôle de protecteur . Il tue son frère qui devient Black Smoke à cause des pouvoirs de l’ile et qui cherche maintenant à se barrer de l’ile et la détruire comme elle a détruit son humanité . Sachant que Smokey veut tuer Jacob ce dernier cherche un remplaçant et voilà l’histoire du vol 815 . la suite on la connait et l’histoire est plutôt linéaire au final .
    – Celle que l’on a appelé  » Flashsideways  » dans la saison 6 pensant qu’il s’agissait de flash dans une réalité alternative alors qu’il ne s’agissait que de la vision du purgatoire des personnages de Lost tous morts à différentes époques ( avec la prise de conscience progressive qu’ils sont morts.

    En clair l’histoire de Flash sideways n’est qu’un écran pour masquer la banalité, le fait que le scénario de Lost n’arrivait pas à ce conclure et qu’on s’est bien fait mettre en beauté .

    • ferrante

      Je viens de revisionner LOST..OUF je viens de comprendre la FIN.
      IL était au PURGATOIRE la preuve les méchants ne sont pas dans l’église a la fin .
      Ils étaient tous morts puisque ils ont trouvé l’avion avec tous les passagers dans la saison 4 je crois…Voila…de rien…

  • toto

    Là je suis d’accord avec cette analyse ^^

  • Steve

    Aussi, deus ex machina à toute patate. Foutage de gueule quoi.

  • Ben

    J’avoue j’ai pas tout compris à la fin j’ai même plusieurs idées mais y’a rien à dire elle est émouvante et c’est une bonne idée de conclure la série par les mêmes images que le tout début

  • !!

    @steve: »J’ai rarement vu un croissant, une étoile de David, ou encore le symbole du Ying et du Yong sur des vitraux d’une église. »
    l’islam,le judaisme et le taoisme sont toutes 3 des religions monothéistes,donc aucun rapport avec le polythéisme!!

    • azalys

      Oui (evidemment) mais si elles sont toute réunis dans la même église ça fait selon moi: une église polythéiste…

      • camilero

        Non, c’est pas ça le polythéisme, ce dernier est relatif aux religions où on vénère plusieurs divinités.
        ça c’est plutôt un temple franc maçon lol

        • Anonyme

          Tout a fait d accord pour ne pas dire illumination …

  • Julna

    Une question : pourquoi Jack meurt ? Ne devrait il pas se transformer en « White Smoke » ?

  • Steve

    @ !!

    Sérieux ? :D

    J’ai parlé d’église polythéiste et non pas de religion polythéiste…

  • allo

    Pourquoi devrait il se changer en White smoke ? Jacob ne s’est pas tranformé en white smoke lui même ( bon ok si maisc’est parce qu’il s’est fait brulé vif … )
    Jack meurt à cause du coup du coup de couteau de Black Smoke et parce qu’il a passé le flambeau à Hurley avant de mourir .

  • Dobrý

    On ne parle pas d' »église polythéiste », mais d' »église œcuménique ».

  • Steve

    Je persiste et signe, je parle de polythéisme puisqu’il y a une concentration de plusieurs religions représentées sur un vitraille.

    On parle d’oecumenisme pour la religion chrétienne, car elle exprime la recherche de communion entre protestants, anglicans, orthodoxes et catholique.

  • Dobrý

    L’œcuménisme ne se cantonne pas qu’à son sens chrétien, on l’étend couramment à l’ensemble des religions.

    Le polythéisme n’a clairement rien à voir ici.

    • licia

      le polytheisme c’est une seule religion mais qui croit en plusieurs dieux (comme les romains,les grecs ou les égyptiens de l’antiquité) toutes les religions évoquées dans lost sont des religions monothéistes (un seul dieu) et toutes ensemble c’est donc bien de l’oecumenisme

      • camilero

        sauf que dans le taoïsme et le bouddhisme, il n’y a pas de dieu !

  • Steve

    Ah non, on parle d’œcuménisme pour la religion chrétienne. tu transgresses le sens de ce terme.

  • Dobrý

    Je ne transgresse rien du tout.

    Certains mots n’ont qu’un seul sens, d’autres en ont plusieurs. Sens étendu, sens large, sens élargi, appelle ça comme tu veux.

    Ce mini-débat sémantique me lassant déjà au plus haut point, expédions-le rapidement :

    http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/oecumenisme/55631

    Maintenant, persiste et sombre ou reconnais simplement ton erreur.

  • Steve

    « Mouvement qui préconise l’union de toutes les Églises chrétiennes en une seule. »

    Quant à son sens littéraire il prend racine dans la chrétienté.

    Et t’as le toupet d’être désobligeant…

  • Anonyme

    En gros, ils ont vécu que se soit sur l’ile (hurley, le nouveau jacob et ben le nouveau richard et jack) ou pour ceux repartis en avion (kate sawyer etc..). Ils ont vécu et sont eventuellement tous morts (on meurt tous quoi). Etant mort, ils se sont créés leur propre réalité ou ils ont pu faire tout ce qu’ils auraient voulu faire mais qu’il n’ont pas eu l’occasion de faire (par example pour le physicien, faire de la musique). Je dirais donc que c’est une sorte de purgatoire. l’episode se termine par le passage du purgatoire à je ne sais où. Les seules morts auquelles nous ayons assistés sont celles qui ont eu lieu avant ou au dernier episode (jack, sun, jin, shanon etc..)

    Par contre pour leglise polytheiste je trouve ca un peu cheum

  • !!

    steve ce que je voulais dire dans mon com c’est qu’il croient tous en un dieu unique,donc au même!!après chacun lui donne un nom,mais ils prient tous le même dieux!!
    donc ce n’est pas une église polythéiste!!

    • camilero

      Faut déjà être d’accord sur la définition de ce dieu pour être sûr qu’on prie le même !

  • !!

    ouuups le « x » à « dieu »!!

  • Anonyme

    Dobrý -1
    Steve +1

    Pwnd.

  • intel

    ouais! bah… 6 ans pour assister à une même fin que tous les crashs
    d’avion réel ! j’espérais franchement mieux comme fin dans une fiction! c’est du baclé, c’est torché, une fiction décevante. c’est vrai,j’avais oublié, grosse prod US, produit ultra grand public, mais quand il y a pas la rentabilité, on coupe, on abrège, on simplifie…sauf que là ils se sont emmêlé le scenario sur toute la ligne. en fait ils se sont crashés!

    • camilero

      Ils se sont complétement perdus dans leur jungle inextricable de scénario à la con, d’où… LOST ;)

    • kim

      C’est du grand n’importe quoi ce que tu dis, pendant 6 saisons il n’y a pas eu de mystère ? D’action ? De sciences fiction ? D’amour ? D’attachement aux personnages ??
      La fin de LOST est tout à faut légitime et exceptionnelle à mes yeux ! Elle résume la vie tout simplement, la vie dont la mort fait partie ! Elle avait nul besoin d’être compliquée, je trouve que la série ladéjà assez été pendant 6 ans ! Et c’est une fin qui appelle au RESSENTI plutôt qu’à la réflexion !
      Alors je plains sincèrement toutes les personnes qui n’ont pas été touché, et satisfait par cette fin car ils ne doivent pas ressentir beaucoup de sensations dans leur vie… Alors MERCI pour cette fin, qui explique la genèse de la série, le pourquoi de tout ! C’est à dire Jacob, qui veut faire progresser des personnes qui n’ont plus rien à perdre (Jacob qu’ on assimile à dieu, au bien) et son frère qui estime que c’est une perte de temps, que les êtres humains sont indegnablement mauvais et qui perd son âme et sa vie en devenant la fumée noire (c’est la qu’ on peut l’assimiler au diable, au mal) c’est malgré tout une fin qui explique la victoire du bien sûr le mal, malgré la nécessité de celui ci, mais sans pour autant être cucu, car le héro y laisse sa vie !
      L’image de l’église ne faut ni plus ni moins rappeler que la série à une portée religieuse (bien contre mal) et met fin à toute séparation, c’est magnifique !

  • !!

    donc merci steve pour ce nouveau mot: oecumenisme,que même le correcteur d’evo ignore!!

  • sylvain

    Moi je trouve la fin lamentable, elle n’apporte rien et il reste des dizaines de mystères non résolus, et là c’est du foutage de gueule :(

    http://unrealitymag.com/index.php/2010/05/25/all-the-unanswered-lost-questions-in-one-place/

    • ferrante

      Ils se trouvaient tous aux PURGATOIRE tous simplement !!
      Bien vu les scénaristes , la preuve à la fin a l’église, les méchant n’y étaient pas…!!

  • Esteban

    Arrêtez avec cette histoire de mystère non résolu, c’est la base de la trame narrative de Lost de laisser des mystères sans réponses.
    Sinon moi j’aime bien cette fin ( surtout comparé à la fin de plein d’autres séries … je pense qu’on ne s’imagine pas combien c’est dur de finir un truc pareil ).

    • camilero

      Eh ben, fallait pas le compliquer autant, déjà qu’il n’est pas évident de boucler une histoirette toute simple. Là, ils ont fait pire que de se compliquer la tache, ils en ont rajouté des tonnes d’intrigues parallèles et de mystères inutiles qu’ils sont tombés dans des incohérences et pleins de contradictions

    • ferrante

      Ils se trouvaient tous aux PURGATOIRE tous simplement !!
      Bien vu les scénaristes , la preuve à la fin a l’église, les méchant n’y étaient pas…!!

  • Julna

    Quand le Man in Black est envoyé dans la source, il meurt pas (« c’est pire que la mort ») et en ressort en fumée noire. Je pensais que ça serait pareil pour Jack, qu’il devienne immortel (à l’épreuve des balles comme MiB) et qu’il puisse se changer en fumée ( blanche car Jackounet est gentil ^^). Non ?

  • eveil

    déçu aussi par cette fin qui est nulle à chier
    c’est quoi cette putain de lumiere c’et quoi le secret de l’ile?????????????? y’en a marre des secret on voulait des reponses merde pas une fin nieunieu
    PS: kate est trop mignonne je suis in love

    • camilero

      Elle est trop peu fiable, incapable de se fixer, elle te brisera le coeur un jour ou l’autre

  • bahia

    http://aweirderworld.blog.lemonde.fr/2010/05/14/lost-cest-nul

    Je me suis renseigné sur les scenaristes de lost.
    je leur dit bravo. Ils sont maitres dans l’art de créer de l’argent avec du vent et des séances de branle**e psycho-métaphysico-exponentiellement chiantes et sans logique, même en partant du principe qu’il faut beaucoup de mystères pour que le spectateur accroche. Eux mêmes reconaissent qu’il n’y a a pas de logique, ils inventaient au fur et à mesure des intrigues dont les raisons seraient comblées par des pirouettes merd*****.
    Depuis ce jour, j’essaye de vendre une série montrant un jerrycan dans le 1er épisode, un homme pleurant sur une photo d’otarie dans le 2eme, et une étoile dans la voie lactée qui viole des météorites dans le 3ème. Les scenaristes de Lost sont les seuls à pouvoir en tirer 8 saisons avec des gens qui trouveront que c’est une série qui a du sens.

    • pawny

      excellent ^^

    • camilero

      ton truc c’est carrément du David Lynch

  • dji

    La fin de la série reste tout aussi mystérieuse que l’ensemble des épisodes.
    Cependant, on reste très frustrés après la fin de l’épisode final. Je pense aussi que les scénaristes ont fait ça pour que chacun se fasse sa propre réflexion.
    En ce qui me concerne, l’île était un purgatoire pour savoir qui devait aller au paradis, et qui devait aller en enfer (ou se faire recaler des deux clubs lol, c’est le cas des « autres », (ils sont condamnés a errer dans les limbes, comme Michael le pere du gamin avec son chien…).
    A la fin, Jack prend conscience de sa mort et il revoit (dans l’eglise) ceux qui sont morts avant lui et après lui, et ils vont l’accompagner dans son voyage pour le Paradis.
    -Bref on a tous des théories bizarres et mystiques mais dans beaucoup de religions on retrouve cette croyance du passage vers un autre monde.
    Je pense donc que ceux qui partent de l’ile (avion Ajira avec Sawyer, Kate, Miles, « Mister Eyeliner » et le pilote, ont survécu et ont réussi a quitter l’ile. Tous les autres sont morts après Jack.
    (sauf Charlie le toxico, shannon et son frère, Libby…)

    • camilero

      Donc, à quoi bon nous les montrer morts. Quel rapport avec cette série en particulier puisque c’est après tout le destin de tous les personnages de films et séries ( sauf les immortels tels que Highlander ou les demi-dieux )comme notre destin à nous tous ? quelle originalité ? C’est plutôt une « solution » de facilité, un échappatoire devant l’incapacité de démêler l’épaisse boule de spaghetti qu’ils ont créé volontairement pour égarer les fans, rallonger la série, engranger les dollars, et s’égarer au bout du compte eux-même !
      La fin c’était plutôt la mort du frère de Jacob, celle de Jack en héros, la fuite des rares survivants, et Hurley qui reste bêtement seul sûr l’Ile ) supporter Linus ce qui fait qu’ils allaient forcément devenir homos malgré eux, chose que le plupart des fans hétéro par la force des choses auraient eu du mal à gober d’autant que ce serait une fin déprimante qui aurait en plus laissé plein de questions en suspens. Avec leur fin bateau, ( eh ben chers téléspectateurs, à la fin, ils vont tous se revoir au paradis après une longue vie ) ils ont cru éviter une levée de boucliers de la part des fans, chose qui a réussi à moitié certes

  • Litalien

    +++ 1000 bahia, t’as tout compris ! après moi ça m’empêche pas de regarder quand j’ai rien à faire et finalement peu importe la fin, en ayant compris la même chose que toi je reste pas frustré et je passe à autre chose…
    Quand à votre histoire d’œcuménisme, Dobry nous a gratifié du plus beau vautrage sur EVO depuis longtemps ;p. Sinon le mot polythéiste me semble ne pas convenir (revoir la définition) je dirais plutôt  » église multiconfessionnelle  » , il y a peut-être un mot plus savant…

    • camilero

      Église ? et pourquoi pas mosquée ou synagogue multiconfessionnels pendant que vous y êtes ? lol comme si dieu habitait entre 4 murs. Si on voulait satisfaire toutes les croyances, on les aurait réuni sur une île paradisiaque, ça serait tombé sous le sens !

  • Mickael Farina

    bien tous dabord leglise avec le vitraille qui represente toute les religion et pas vraiment une eglise mais plus une porte entre le purgatoire et le paradi ou lenfer donc il va de sois que toute les religion y son representer (meme si je suis pas certain que toute les religion croiye au paradi et a lenfer bref)
    Personnellement jaime lanalyse de Allo qui resume a peut pret lost a pard la ou il dit que jack aurai du etre changer en white smocke petit rapel il a etait blesser a larme blanche juste avant blesure qui etait mortel donc deja condaner avant de faire quoi que se soit …
    Pour moi lost a etait le meilleur tv show que je nai jamais regarder et de loin, la fin ma fustree sur le coup mai apre reflction jai pluto etai ceduit par cette fin soiyon honete cetait soi sa soi un secoupe volante qui venait aterrir sur lile une coneeri du jore koi … on ne serra jamai lorigine de la lumiere sur cette ile on na des indice avec la statue egyptienne qui auriente un peu les origine mais sa reste assez flou et ces sa qui a toujour etait bien avec lost ces que ces flou et quau final on nen deduit tous notre propre version ce qui et du jamais vu pour une serie bref lost a fait beaucoup parler et pourvu que sa dure :-) ….

    Ps: Je ces pas comment il sapel persone le ces il a eu la mal chance de naitre alor quil netait pas vraiment prevu de voir sa mere se faire tuer des sa naisance detre plus inteligent que son frere de vouloir se faire la mal de voir tous ces amis se ferre tuer par la femme qui pretendai etre sa mere de voir son frere le jetait a pire que la mort denfin trouver un moyen de se faire la mal et de ce faire abbatre dans le dos comme une sombre merde :-) voila une petite penser pour smockey ou mib ou flocke what ever que je trouve que son histoire et belle et tre dure mai qui a la fin meurt comme une merde …

    • camilero

      Mon décodeur a bugé à la lecture de votre com, désolé !

  • Dobrý

    @Litalien :

    Et le multi-confessionnalisme, ce n’est pas du tout synonyme d’œcuménisme religieux ou, à un degré supérieur, de syncrétisme ?

    Bah non, bien sûr que non…

    Litalien, crédibilité théologique : néant.

    Suivant.

    • camilero

      Pour le syncrétisme il faut qu’il y ait déjà à un système de croyance qui intègre divers éléments empruntés à des religions différentes, le tout dans un ensemble qui peut ne pas être cohérent. Là, ce temple ne fait que réunir côte à côte divers symboles empruntés aux grandes religions, sans qu’on sache si ça fait partie d’un ensemble syncrétique. Si c’est bien le cas, ce syncrétisme serait inédit et hyper géant ! mais c’est pour les besoins d’audience bien-sûr qu’on essaye de respecter les croyances de tous, sauf des fanatiques qui ne supporteraient pas ce mélange sacrilège !

  • intel

    ah! c’était une série pour les intellos, ceuzes qui te la ramènent:
    -non t as pas bien compris…au delà des apparences… c’est bien plus profond…faut réfléchir un peu quand même (si tu peux)…
    moi j’avais pris ça pour une série de plus, un peu plus moderne que dallas (que j’ai vu un peu) et les feux de l’amour( que j’ai pas voulu voir), un truc pour se détendre quoi…
    bah alors, j’ai rien compris… et j’ai paumé près de cent vingt heures de ma petite vie de trois fois rien devant ma télé, si j’avais su que cela se terminerait comme ça, et bien j’aurai fais autre chose…on m’avait certifié que cette série n’aurait rien à voir avec toutes les autres daubes !!!!…ca va dans le même sac…on ne m’y reprendra pas, la vie est trop courte pour perdre son temps a de telles conneries, allez ! je vais me baigner avant que les touristes débarquent.

    • camilero

      En même temps, avec Dallas et les feux de lamur, t’as du perdre des décennies de ta précieuse et courte vie

  • lame310

    trop decu par la fin qui reste super chelou

  • superdesch

    La nature de l’île

    C’est sans doute la plus grande question que nous nous posons. Car si le final de la saison 6 de Lost ne laisse aucun doute sur la nature de la réalité alternative, on ne peut pas dire qu’il soit très explicite sur la nature profonde de l’île. En revanche, en extrapolant certains détails, il est possible d’obtenir certaines informations à son sujet.

    La réalité alternative est créée de toute pièce par les personnages de la série. C’est un univers virtuel collectif qui précède la mort. Car en effet, tous nos héros sont morts et ont décidé de s’attendre afin d’affronter cette dernière épreuve ensemble. Là dessus, nous n’avons pas de doutes à avoir puisque c’est précisément ce que révèle Christian Shephard à son fils dans l’église à la fin du double épisode.

    Une réalité alternative qui prend des allures de purgatoire, ou si vous préférez de salle d’attente précédant la mort. Ce qui prouve au moins une chose, à savoir que l’île est parfaitement réelle et que tout ce qui s’y est produit est vraiment arrivé. Voilà donc là l’un des plus gros mystères de la série enfin dévoilé.

    Quant à la nature profonde de l’île, les indices la concernant ont été disséminés tout au long de la saison. C’est sans doute la raison pour laquelle les scénaristes de Lost n’ont pas cru bon d’apporter des réponses précises sur cette question. Nous allons donc essayer d’apporter un peu de lumière sur cette question.

    On sait ainsi que l’île est doté de certaines particularités électro-magnétiques et qu’elle est ainsi capable de se déplacer dans le temps. Là, ce n’est pas compliqué puisque c’est justement pour cette raison que la Dharma Initiative était sur place (ou pas, mais nous en reparlerons un peu plus tard). Cela dit, on sait aussi que l’équilibre de ces forces est très fragile. D’où les fameux dérèglements de la saison 5 de la série.

    Mais je pense pour ma part que l’île a également des propriétés divines. Lorsque Desmond et Jack descendent à la source, on constate que le coeur de l’île est en réalité un bouchon duquel émane une étrange lumière. Une lumière de nature identique à celle qui envahit l’église de la réalité alternative lorsque Christian Shephard ouvre ses portes.

    Ce qui signifie tout simplement que si l’île est dotée de propriétés scientifiques (électro-magnétisme), sa nature intrinsèque est de l’ordre du divin. Et nous allons le prouver tout de suite.
    Le rôle de l’île

    Maintenant que nous avons une idée de ce qu’est l’île, il est nécessaire de s’interroger sur son rôle. Là encore, les indices sont nombreux mais pas toujours très explicites.

    Le coeur de l’île, pour commencer, est en réalité un bouchon qui ferme une étrange cavité. Point amusant, on ne manquera pas de se souvenir de la fameuse conversation entre Jacob et son frère ainsi que de l’analogie de la bouteille et de son bouchon. D’un certain sens, on peut dire que c’était cousu de fil blanc.

    La question que l’on peut se poser, évidemment, c’est de savoir ce que bloque ce fameux bouchon. Et lorsque Desmond l’enlève et que d’inquiétantes flammes s’en échappent, on ne peut pas s’empêcher de penser aux enfers. Une vision certes réductrice mais plutôt cohérente. D’autant plus que les influences bibliques sont omniprésentes tout au long de la série (Jacob / Smokey comme Abel / Caïn, Jacob qui plonge Richard Alpert dans l’eau pour le bénir et ainsi de suite).

    Pour en revenir au coeur de l’île, il convient de se pencher sur l’eau qui entoure le bouchon. Car en effet, la symbolique de l’eau est très forte. L’eau est en effet le symbole de la vie, de la purification, de la fécondité, de la fertilité. En revanche, lorsque le bouchon est enlevé, alors l’eau laisse la place au feu. Oui, le feu, qui est aussi le symbole des enfers, de la destruction, de la guerre.

    Notons d’ailleurs que Jacob et Smokey sont construits sur ce même antagonisme.
    Le protecteur de l’île et la fumée noire

    L’île n’est donc rien d’autre qu’un bouchon divin destiné à empêcher les enfers de se répandre sur le monde. Cela dit, elle a besoin d’un protecteur. Son rôle est simple, il doit empêcher quiconque de s’approcher du coeur de l’île (ce que fait d’ailleurs la mère adoptive de Jacob et de Smokey). C’est donc une sorte de veilleur immortel capable de manipuler l’énergie électro-magnétique de l’île. Simple et efficace, donc.

    Du moins jusqu’à l’arrivée de Jacob et de son frère. Comme le dit la mère adoptive des deux enfants, ce dernier n’était d’ailleurs pas prévu. Smokey n’aurait jamais du exister et c’est justement à cause de cela que l’équilibre de l’île va être menacé.

    Jacob a commis beaucoup d’erreurs mais la pire d’entre elles a été de céder à la colère. C’est en effet à cause d’elle qu’il a jeté son frère dans la source, alors même que sa mère adoptive lui avait fait promettre de ne jamais y mettre les pieds.

    Le cas Smokey est sans doute le plus difficile à expliquer. Jusqu’au final de Lost, on pouvait penser que la fumée noire avait été créée par le coeur de l’île. Cette explication tenait parfaitement la route, du moins jusqu’à ce que Jack se rende également dans la source et en ressorte… indemne (enfin mourant, mais à cause de sa blessure). Notons d’ailleurs que nous pouvons mettre Desmond de côté puisque ce dernier présente une résistance naturelle au phénomènes électro-magnétiques et donc à l’énergie libérée par la source. De la même manière, lorsque ce dernier se rend jusqu’à la source, il croise de nombreux squelettes. Ce qui prouve que seul un protecteur, ou un homme présentant les mêmes caractéristiques que Desmond, peut se rendre jusqu’au coeur de l’île.

    Le frère de Jacob va dans la source, il devient Smokey. Jack va dans la source, il reste Jack. Et les deux compères ressortent exactement par le même endroit. J’étais donc confronté à un non sens, mais c’était sans compter sur l’aide providentielle de ma femme, qui m’a été d’une grande aide sur ce sujet.

    Je pense en effet, après mûres réflexions, que le coeur de l’île fonctionne comme un catalyseur. Le frère de Jacob était de nature égoïste, il ne pensait qu’à quitter l’île et était prêt à tout pour ça. En atteignant la source, il a été façonné à l’image de sa nature profonde et est donc devenu ce concentré de haine et de colère, cette bourrasque maléfique qui emporte tout sur son passage.

    Jack, au contraire, était sans doute le plus modeste et le plus désintéressé de tous. Après avoir fui ses responsabilités, il a fini par les accepter. Tout ce qu’il voulait, c’était sauver l’île et ses compagnons. Pour cet énorme sacrifice, il a donc eu droit à une mort honorable, une mort d’homme. Ainsi qu’à la vision de ses amis en train de s’échapper de l’île, bien vivants (pendant un moment, j’ai pensé que l’avion était le vol Oceanic 815 et que nous étions confrontés à une boucle temporelle mais j’ai très vite mis cette idée de côté puisqu’elle ne concordait pas avec les évènements de la réalité alternative).
    La Dharma Initiative et les Autres

    Il reste évidemment la question des autres protagonistes de l’histoire et donc de la Dharma Initiative et des Autres. Car en effet, de nombreux pieds ont foulé l’île, certains étaient invités par Jacob ou par les protecteurs d’autant, d’autres se sont tout simplement échoués par hasard. C’était d’ailleurs le cas de ceux parmi lesquels vivaient le frère de Jacob.

    Cela dit, la présence de la Dharma Initiative sur place n’était pas le fruit d’un hasard. Bien au contraire, ces derniers ont sans doute été appelés par Jacob. Pourquoi ? Tout simplement pour l’aider à réparer son erreur et à tuer Smokey. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi la Dharma Initiative possédait la seule technologie capable de repousser Smokey et pourquoi Charles Widmore est revenu à la fin avec Desmond.

    Malheureusement, la Dharma Initiative a été corrompue par Smokey. Ce dernier a en effet utilisé Benjamin Linus pour porter un coup fatal à leur organisation (d’où l’antagonisme Ben / Charles Widmore). Même chose pour les Autres qui étaient finalement dirigés en sous main par Smokey et c’est ce qui explique pourquoi ces derniers ont tout fait pour porter un coup fatal aux survivants du vol Océanic 815.

    Ces derniers n’étaient qu’une tentative de plus pour Jacob. Une tentative qui a finalement trouvé un dénouement heureux, Smokey n’ayant pas réussi à tous les corrompre.

    Plus globalement, on pourrait dire que les événements qui se sont déroulés sur l’île étaient à l’image du jeu auquel jouaient Jacob et son frère étant enfants. La Dharma Initiative, les Autres, Jack et ses amis n’étaient finalement que des pièces sur un énorme échiquier. On ne manquera pas de noter que la symbolique biblique est encore très forte.

    Cela dit, même si les six saisons de Lost n’étaient finalement qu’une partie de plus pour les deux frères, on peut remarquer que ces deux personnages ne jouaient pas avec les mêmes règles (clin d’oeil à l’épisode 15 de la saison 6). Smokey n’hésitait jamais à intervenir, à influencer, alors que Jacob a toujours pris le parti de ne pas intervenir. Pourquoi ? Parce qu’il souhaitait leur laisser le choix, parce qu’il croyait au libre-arbitre.

    Ce qui prouve, une fois de plus, la nature divine de l’île et de ses représentants.
    La réalité alternative

    Contrairement aux apparences, Lost n’est pas qu’une série fantastique fondée sur un manichéisme grossier et empreint d’une symbolique biblique parfois discutable. Non, cette série est également une ode à l’humanité et aux liens qui nous unissent tous. Et c’est exactement ce que raconte la réalité alternative.

    Tous les passagers du vol Océanic 815 sont liés les uns aux autres. Les scénaristes de Lost sont en effet partis du principe que nous croisons durant notre vie des gens qui ont de l’importance, des gens qui ont un impact sur nous ainsi que sur notre nature profonde. Des gens qui nous complètent et qui donnent un sens à notre vie.

    C’est ainsi que Locke et Jack sont liés. Ils ont tous les deux des problèmes avec leurs pères respectifs, ils sont brisés et doivent être réparés. Même chose pour Kate et Sawyer, des fugitifs, des marginaux qui ne sont guère différents l’un de l’autre. Et tous ces personnages qui s’entrechoquent, qui rentrent en collision, se nourrissent les uns les autres. Kate a besoin de Jack comme Jack a besoin de Sawyer et ainsi de suite.

    Ce qui est réellement émouvant, c’est finalement de se dire que ces liens échappent à tout, même à la mort. Certains trouveront ce point un peu naïf, c’est certain, mais c’est le message que les scénaristes de Lost ont souhaité faire passer. D’un certains sens, le reste n’a pas d’importance, seuls comptent les liens qui unissent ces héros dont nous suivons l’aventure depuis six ans.

    Notons d’ailleurs que ce message est présent dans toutes les saisons de Lost, mis en valeur par les nombreux flash-backs ou flash-forwards (notez d’ailleurs que ce point est aussi mis en valeur dans la série éponyme, pour ceux qui la connaissent) des protagonistes de l’aventure. Comme beaucoup d’autres, je pensais que ces passages n’étaient destinés qu’à nous donner des informations sur la nature de l’île ou sur son rôle. En réalité, ce n’est pas le cas.

    Mais attention car la notion de groupe est également très importante. A la fin, Ben ne rentre pas dans l’église. Pourquoi ? Parce qu’il ne fait pas partie du groupe des survivants du vol Océanic 815. Certes, il s’est confronté à eux à maintes reprises, mais il est nettement plus proche de Rousseau ou encore de sa fille adoptive Alex. Et c’est donc à leurs côtés qu’il devra affronter la mort.

    Et finalement ?

    Lost adresse à tout le monde un message différent. Plusieurs niveaux de lecture peuvent coexister et c’est finalement ce que prouve cette histoire.

    Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que Lost a changé la donne. Que cette série a donné une nouvelle dynamique à la création télévisuelle et qu’on lui doit finalement beaucoup. Malgré quelques saisons décevantes, ces six dernières années ont été riches en enseignements.

    Oui, et elle va drôlement me manquer quand même.

    • ferrante

      LOST=PURGATOIRE Ils se trouvaient l’Île purgatoire ,c’était cela la Fin Personne n’avaient compris !!
      J ‘ai regardé 2 fois la série …OUFFF j’ai compris.Les bons se retrouvent a l’église, direction paradis….

  • Litalien

    Dobry tu serais pas journaliste par hasard ?
    sinon là ils sont pas d’accord avec toi non plus http://marseille.catholique.fr/-OEcumenisme- pourtant ils ont l’air de s’y connaître en théologie.
    Quand t’auras compris que la définition (bien trop généraliste) que tu donnes à œcuménisme n’existe que dans ton esprit et pas en français strict ça ira mieux. Etymologiquement tu pourrais avoir raison (si on parlait tous grec ancien) mais historiquement ce mot ne s’applique qu’aux chrétiens.

    et explique nous ta crédibilité théologique qu’on rigole.

  • !!

    au final:steve à tort!!et il déteste ça ;)!!
    ce n’est pas une église polythéiste,mais il a préféré ramener le débat sur l’oecuménisme!!
    bref j’adore tes méthodes steve,t’as raison,vaut mieux prendre les gens pour des mongoles: « Sérieux ? :D » plutot que d’essayer de comprendre ce qu’ils disent!!

    • Steve

      Si cela te fait dormir sur tes deux oreilles.

  • Mickael Farina

    Je rejoin tous a fait superdesch parfait resumer :)

    ps: si ben ne rentre pas dans leglise ces que oui il atend sa fille pour esperai etre pardonner, mais regarde dans leglise il y a un menbre qui netait pas dans les oceanic DESMOND

  • eveil

    merci superdersch pour le com
    pourquoi desmond est-il dans le vol oceanic dans ce cas? et si l’ile est un purgatoire comment expliquer l’interaction entre réalité alternative et les evenements qui se passent dessus (explostion de la bombe et création de cette réalité)? moi je dis que les auteurs sont eux meme lost à un certain moment et ils ne comprenaient plus comment en finir d’ou la fin desastreuse qui reprend la piste de Mr ecko auparavant (ils sont tous mort)

  • !!

    non steve jm’en branle,c’était un détail à la con mais comme tu réagis toujours comme un conn*rd (j’dis pas que t’en es un mais tu réagis comme tel) c’est toujours un grand plaisir de d’échanger des idées avec toi!!

  • !!

    le « de » en trop c’est cadeau!!

  • Steve

    J’espère que t’es un ado, ça expliquerait bien des choses…

  • Anonyme

    Alala la bataille d’egos sterile que je viens de lire..

  • !!

    tu t’enfonces steve!!tu sers à rien à jouer les antipathique comme ça, j’suis sure que dans la vie t’es un petit agneau,à moins que tu souffre du même complexe de superiorité que dans ton monde,celui d’evo…
    excuses moi grand maitre d’avoir essayé d’échanger une idée avec toi!!
    j’recommencerai plus…!
    bisous quand même!!

    • c nimp

      tu peux arrêter d’écrire stp ?

    • camilero

      Vous me faites penser à Jacob et son frère, l’Innommable !

  • Dobrý

    Litalien, tu ne serais pas un fondamentaliste en soutane, par hasard ?

    Non, parce que pour être à ce point-là obnubilé par le sens premier du terme et vouloir à tout prix annihiler son sens analogique, tu dois forcément en être un.

    Pourquoi est-ce que tu me présentes un sombre lien de cathos marseillais quand, moi, je te parle délibérément de la définition globale qui sort le terme de son carcan chrétien ?

    Cette définition, que tu ne veux pas admettre, ni même voir, existe bel et bien, et elle n’a pas besoin de l’approbation du rital pour continuer à exister.

    En parlant dans ton premier commentaire de « multi-confessionnalisme », tu t’étais déjà inconsciemment tiré une balle dans le pied avant même que je ne te réponde – tant ce terme est parfaitement synonyme d’œcuménisme religieux.

    Douleur et désarroi.

    Ce n’est définitivement pas aujourd’hui que tu sauveras la face.

    PS : Si tu veux un petit corpus d’exemples objectifs et non catholiques prouvant qu’œcuménisme religieux, multi-confessionnalisme et syncrétisme sont synonymes, je te le fournis, mais sera-t-il réellement nécessaire à un type en col romain et lunettes opaques ?

    • c nimp

      quelle agressivité… au lieu d’apprendre par coeur tes bouquins pour essayer de briller en société, tire un coup, ça reposera tout le monde…

    • camilero

      Une autre démonstration, s’il en était besoin, de l’invariable dérapage que subit toute discussion sur internet, quelque soit le sujet abordé, des séries, aux recettes de cuisine, ça se termine à 90 % en crêpage de chignon au sujet de la religion ou de la race ! combat d’égo, de coqs… à croire que c’est dans la nature humaine. Si seulement on pouvait identifier le gêne incriminé…

  • hitch la menace

    salut les gars, une question, si Hugo devait protéger l ile, que fessait il dans l église? parce que ca voudrait dire que cet scène ces passé loin dans le future si on admet quil la protéger pendant X années. et ca enlève aussi du crédit a la réalité alternative. mais bon je pense pour tourner la page avec cette série qu’elle a ni queue ni tète. les scénaristes doivent se tapé des barres en se disant que des millions de personnes sont entrain de cogité sur une série qui même pour eux na pas de sens.

  • intel

    ouais, d’accord avec hitch, sylvain, eveil et bien d’autres…
    …on s’est fait rouler pendant 6 ans. quand même !
    mais il y a des « intellos » qui trouverons un grand sens à cette non-histoire avec renfort de bla-bla-bli bla-bla-bla bla-bla-blabla-bla-bla bla-bla-bla ho oui…ho…bla-bla-bla bla-bla-bla bla-bla-bli,bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli…ho oui !…bla-bla-bli bla-bla-bli bla-bla-bli…
    …parce que eux ils ont même compris mieux que les scénaristes.
    ouais ! ouais !

    • camilero

      t’as pas eu mal à la tête et aux doigts en tapant ta litanie debla-bla-bla bla-bla-bla bla-bla-bli,bla-bla-bli … etc ?

  • Mickael Farina

    Hugo ben kate sawer miles lapidus et richard ne meurt pas a la fin de lhistoire sur lile dieux celle ces coment il meurt … dans lautre monde le purgatoire ces bien plus tard ou il se sont tous atendu pour passer de lautre coter, tous les personage on au lon de leur vit etait mit a lepreuve mai encore une fois dieux celle ces si des personage comme sayid kate et sawer ou reussi a se racheter, jacob la dit lui meme lorsquil a cree sa liste il na choisit personne par hassard et il na choisit personne dinocent qui avait une parfaite existence de ce faite il leur tous donner la chance de se racheter pour pouvoir aller au paradis je pense en bref …. je comprend paraitement que beaucoup de gen soi dessu mai je deteste entendre wouai on ces fait rouler pendant 6 an jai gaspiller mon temp balablabla bulshit dude essaye de te rapeler pk tu y a regarder pendant 6 ans di moi pas que cetait uniquement pour avoir reponse a tout tu y a regarder parceqe comme nous ta kiffer devant cette serie qui et plus quexelente sur bien des point …

  • intel

    j’ai regardé parce que mon fils m’avait certifié que cette série n’aurait rien à voir avec toutes les autres daubes telles que dallas (que j’ai vu un peu) et les feux de l’amour( que j’ai pas voulu voir)!!!!…ca va dans le même sac!!!…on ne m’y reprendra pas,j’aime pas être pris en otage par une série la vie est trop courte pour perdre son temps a de telles conneries, allez ! je vais me baigner car il fait encore plus chaud qu’hier…

  • manusolo

    Une question pour superdech(super analyse d’ailleurs),je pensais plus ou moin ce que tu as dis,mais tu l’as tres bien expliqué.
    pourquoi libby n’est pas avec hurley,et pourquoi ana lucia n’est pas prete,et ou sont eko et mickael(c ‘est vrai qu ‘ils étaient pas super potes avec les autres du vol oceanic)mais ils etaient aussi dans l’avion.
    et puis j’ai pas d’idées sur walt et aaron,ils etaient censés etre special,walt avait meme des pouvoirs,et plus rien.
    et puis a la fin,lock(en black smoke), partaient pour la lumiere,et ils croisent jack et les autres,et donc pourquoi n’y est t’il pas allés plus tot,puisque qu’il avait l’air de savoir ou elle se situait. et puis il ne tue pas sawyer et kate quand sawyer lui dit que jack est le nouveau jacob,alors qu il tue tous ceux qui lui sont inutile.
    et enfin,dans le premier episode de la saison 6,on voit l’ile engloutis sous l’eau. c’est une vision future ou juste une autre enigme que les scénariste n’ont su expliqué.

  • fyouna

    certes, Lost est une série extraordinaire et qui a réussi a attiré notre attention pour continuer à la suivre jusqu’au bout mais cette fin n’a pas vraiment réussi à répondre à plusieurs questions qui restent en suspens…on doit faire appel à notre imagination et que chacun prévoit une fin à sa guise..
    @superdesch : une très belle synthèse de la série..Bravo.

  • Antoine.

    Cette fin est une blague !

    Je me doutais qu’on aurait peu de réponses à toutes les questions soulevées par les saisons précédentes mais là …:(

    Au lieu de se disperser durant toute la saison 6 ils auraient pu préparer le terrain pour une bonne fin. J’espère que les scénaristes ont été virés.

    • camilero

      Ils avaient déjà commencé à se disperser à la saison 4, le comble était la 5 et ces voyages dans le temps à la con, pour finir avec cette histoire de bombe H qui explose mais sans effet sur eux, et puis tous ces personnages qui tombent dans des puits de dizaines de mètres sans mourir, non mais ils nous prennent pour des mongoles !

  • Anonyme

    Je lis beaucoup de coms sur l’aspect multireligions de ce dernier épisode de Lost, mais ne nous y trompons pas : il ne suffit pas d’accoler les symboles religieux pour prétendre formuler une religion universelle.
    Le simple fait de rassembler les personnages dans une chapelle (qui n’a aucune allure de mosquée ni de synagogue) en dit long sur l’enracinement profond des WASP chez les scénaristes, qui comme une bonne partie des scénaristes aux EU s’intéressent peu à ce qui n’est pas transmis par les valeurs chrétiennes.
    On trouve et cela a été dit plus haut de très nombreuses références à la bible, trop nombreuses en tout cas à mon sens pour ne pas croire une seule seconde au côté agnostique de Lost.

    • camilero

      C’est comme si j’avais écris moi même ce commentaire !!! ;)

  • dtc

    « L’ajout d’une demi-heure supplémentaire pour l’épisode final de «Lost» ne semble pas suffire pour apporter des explications à certains mystères secondaires. C’est pourquoi 20 minutes seront ajoutées, mais uniquement pour le coffret DVD de la saison 6, prévu pour sortir le 23 août aux États-Unis, et certainement dans la même période en France. »

    ça promet encore de jolies échangent ici…

  • dgino

    je connais bien cete série car j’ai regardé avec attention chaque saison et je peux affirmer avec certittude :
    « vraiment de la merde en boite cette série ! »
    c’est comme la série Heros : un potentiel énorme, mais un scénar vraiment à chié, pire c’est difficile à imaginer, des incohérences, des mystères qui s’accumulent sans etre résolus, enfin bref une belle arnaque télévisuelle.
    la saison 6 est la pire de toutes. et le dernier épisode est à vomir tellement le foutage de gueule nous éclate en pleine poire.
    Ca me dégoute ce que font les américains là.
    et en fait, je ne vois pas comment on pourrait avoir un avis différent du mien !
    c’est quand même dingue ça ! que yen aient qui osent vanter cette série même après avoir vu la fin !
    Je suis pas intolérant , je suis juste rationnel…

  • dgino

    ah ouais aussi genre « arrête de dire qu’on s’est fait avoir sur le scénar, car si tu réfléchies bien, tu comprendras tout, car ya quelquechose à comprendre dans tout ça »
    hahaha elle est bien bonne celle-là !
    j’en pisse de rire sérieux
    les gars qui disent ça sont des doux songeurs qui s’inventent une histoire dans leur tête et se font leut film eux-même en fait.
    heureux sont ceux qui appartiennent au royame des songes, ou un truc dans le genre, comme disait chez plus qui.

  • Nico

    Entre les encu*eurs de mouche qui debattent sur la nature des termes « polytheisme » ou « oecumenisme » et les analphabètes qui, ne comprenant desesperement rien à la langue française à juger leur syntaxe, ne peuvent pas avoir grand espoir de comprendre ne serait-ce qu’un episode entier de « Helène et les garçons »; entre les masochistes qui ont regardé une soit-disant serie mer*ique durant 6 saisons (pour perdre son temps à regarder une chose que l’on n’apprecie pas durant près de 150 heures, faut vraiment avoir de sérieux problèmes psychanalytiques) et les simples Trolls repetant les mêmes vannes en boucles (« Dallas » par ci et « Les Feux de l’amour » par là), heureusement qu’une veritable critique emerge de tout ça. Merci à superdesch de s’être cassé la nenette afin d’apporter une quelconque lumière sur cette série qui, je le rejoins sur ce point aussi, frise parfois avec des astuces simplistes et des ficelles prédigérées.

    Mais en même temps, lorsqu’on voit comment certains ne comprennent plus rien au premier Flashback, abandonnons tout espoir avec des Flashforwards ou des Sideways. Ces derniers n’ont plus qu’à se faire les dents sur les « ficelles simplistes » à grand coup de « les américains se foutent de notre gueule »
    Un conseil? Retournez sur « Plus belle la Vie »! c’est simple, on ne vous mene pas en bateau avec des enigmes, c’est linéaire et ca permet de constater la qualité de l’écriture à la française qui est bien entendu d’une richesse etourdissante (prière de relever l’ironie de mes propos aux moments opportuns, s’il vous plait!)

    Sans fanatisme aucun de ma part, Lost a tenu la route, a apporté son eau au moulin du concept des series télé, tant au niveau de la force de narration qu’à celle de production. Les scenaristes, pour une fois, ne se sont vraiment pas foutu de la gueule du public. Je dirai même que leur seul défaut a été de vouloir amener une série « grand public » à un niveau de narration complexe.
    Et effectivement, laisser des trous dans les enigmes, tant que le sens général est interprétable, n’apporte qu’un plaisir de discussion supplémentaire. Et un peu (mais pas trop) de niaiserie à l’américaine n’a jamais fait de mal.
    Effectivement, certains épisodes sont en dessous des autres mais bon, c’est jamais que de la télé. Si vous voulez ne pas avoir à pleurer si des astuces mièvres et des episodes mous, allez au ciné, je vous rappelle que Scorsese continue de faire des films ou qu’on peut trouver tous les Kubrick chez n’importe quel vendeur de DVD.

    En bref, si vous n’avez pas compris Lost à la première lecture et si les explications de superdesch ne vous suffisent pas, retournez lire Babar, là, vous gagnerez du temps dans votre vie et vous aurez tout le loisir d’aller à la plage.

    • camilero

      Wouah ! maintenant que nous avons quelqu’un qu’a tout pigé à la série, on pourrait enfin espérer avoir une explication cohérente, sens générale s’entend, non ? allez y mr, on est toutes ouïes

  • 30nine

    wouah je viens de voir le dernier épisode! je n’ai pas pu attendre demain sur tf1! et oui moi aussi suis un peu frustrée! dès le début j’y ai pensé a cette histoire de purgatoire etc… mais bon j’espérais autre chose! mais bon pendant 6 ans que du plaisir et oui ca me permettait de me poser des questions métaphysiques et religieuse etc… quand a vos commentaires sur le vrai sens des termes « je m’en fous » a chacun d’interpreter, c’est pas le moment de précher ^pour sa paroisse » …et puis sur cette fin meme si je le répette un peu frustrée! et bien j’ai là a cet instant un sentiment d’espoir et de confiance ou « d’amour » de l’autre  » alors bon c’est plutôt positif! et puis beaucoup d’images de plages océans et iles me resteront longtemps gravés en mémoire… peut être que je me refairais bien quelques épisodes au hasard car l’ordre au final pfout!!!
    allé A+ lost ……………

  • Elodie

    Dur pour moi, j’ai chialé comme une madeleine parce que 1/Ils sont finalement tous crevés 2/C’était la fin de la meilleure de toutes les séries pour moi 3/Parce que au final j’ai pas vraiment compris la fin surtout avec les flashsideways qui essaient de nous faire comprendre quoi en fait ?
    Je pensais que par rapport à ces sideways, un truc allait se produire pour les faire revenir dans une vie parallèle et qu’ensuite ils se souviendraient de la vie parallèle sur l’île et y retourneraient ensemble.
    Enfin, vivement le DVD pour en savoir (peut-être) un tout petit peu plus.

  • Baptou

    La fin de Lost, pour ceux qui ne l’ont pas encore comprit, se compose simplement en deux phases.
    Les flash de la saison 6 n’étaient rien d’autre qu’un paradis destiné à réunir tout nos héros. Et le reste sur l’île était le prolongement de la série (je vous apprend rien normalement là)

    Pour mettre fin à tout les bugs, non les personnages ne sont pas morts depuis le tout premier crash de la saison 1. Tout ce qui s’est passé sur l’île a été vécu.

    A la toute fin, lorsque Jack demande à son père « et maintenant, ou allons nous? » et que Christian lui répond qu' »il n’y a pas de maintenant, ici » Cela traduit juste le fait que toutes les personnes meurent un jour ou l’autre et qu’elles commencent leurs morts avec les personnes qui ont le plus comptées à leur yeux pendant leurs vies. Ce point de vue religieux s’explique du fait que les ricains sont de majorité, très croyants.

    Si on ouvre son cerveau et ses oreilles, qu’on est prêt à la discussion et à l’écoute des idées autres sans forcement que Lost est le plus gros Hold Up du siècle, on peut voir que l’on a en fait, 90% des réponses de toute la série … ‘Suffit juste d’un peu de jugeote … Les 10 derniers % permettent de faire en sorte que Lost se soit forgée une place dans le top 10 des séries du centenaire.

    Lost c’est du mystère, des personnages, une histoire brodée du début à la fin mais pas exploitée en entier comme l’auraient voulu les producteurs. C’est seulement par peur d’être supprimée par les chaînes que Lost s’est arrêtée à 6 saisons.

    Si vous avez prit la peine de lire mon commentaire jusqu’au bout, et que vous voulez des réponses, vous pouvez demander, je suis un fan qui a comprit la série ;)

  • Hervé

    Baptou,

    je suis prêt, je t’écoute

  • Hervé

    Je voudrai rajouter une chose

    Est-ce que la fumée noire n’était pas dans la grotte a attendre que quelqu’un y rentre ?
    Car on sait que la fumée noire prend les traits des morts, je pense donc que le frère de Jacob est mort quand Jacob l’a envoyé dans la grotte.
    N’oublions pas que Jacob place sa mère adoptive et son frère dans la grotte que les survivants découvrent ensuite. rappelez-vous Jack et Hugo les trouvent et Locke dit « on a aussi nos Adam et Eve »

    Bien sûr les fans me diront « comment tu expliques qu’à un moment quelqu’un demande à Locke version fumée pourquoi au lieu de marcher il ne se transforme pas en fumée noire, et qu’il réponde sentir l’île sous mes pieds me rappelle quand j’étais humain »
    et bien je n’ai pas de réponse … à part que la fumée noire est vraiment le frère de Jacob
    Donc mon post ne sert à rien … désolé

    en tout cas merci à Baptou et superdesch pour leurs explications

  • Elodie

    Mais les flashs de la saison 6 serait donc, selon Baptou, un « paradis » ou un « purgatoire » pour rassembler les personnages. Cette « vie parallèle » commence t-elle lors du vol Oceanic qui se termine bien ? Ou bien ils ont « vécu » toute une vie irréelle après leur mort ? (j’suis claire là ? XD)

  • http://www.perdu.com/ dtc

    y’a plusieurs truc que je ne comprends pas.

    A un moment ils étaient tous ou presque revenus dans la « vraie » vie !
    donc ils n’étaient pas mort.bon…OK.
    Ils décident de retourner sur l’Ile. bon….OK.
    La nous les retrouvons de nouveau dans la vraie vie, une vie idéalisé apparemment,
    en parallèle de leurs vies sur l’ile.bon…hum hum…OK.
    heuu..ensuite on découvre qu’ils sont morts.
    sur l’Ile ou en vraie ?
    et la…y’a le chien qui revient. (j’étais heureux, j’aime les bêtes)

    question : il est passé ou le petit garçon noir ?

    Bon. Ok. je n’ai rien compris à cette série.

    En faite les seules « Lost » de la série ce sont les scénaristes (?) …

    (Les acteurs par contre, étaient tous excellents.)

  • Matt GAHAN

    @ DTC : Le petit garçon noir est reparti pour les USA, d’ailleurs LOCKE le revoit la bas à la sortie des cours dans la saison 5. Le chien à priori est resté sur l’île. Pour répondre à ta question.

    Mais ! …. je t’encourage à réfléchir ce soir avant de t’endormir. Pourquoi le monstre apparait à JOHN sous la forme de WALT alors que ce dernier n’est pas mort ? Bonne nuit surtout ;^)

  • Matt GAHAN

    PS : Petit garçon noir = Fils de michael = WALT = joueur d’échec :D

  • Baptou

    Pour répondre à Hervé, la fumée noire n’existait pas avant que le frère de Jacob soit jeté par ce dernier dans le coeur, je suis donc quasiment sur que la fumée noire a belle et bien un fond de « frère de Jacob »

    Pour Elodie, les flash que nous voyons dans la dernière saison ne sont pas, comme je le croyais au début, une autre version de Lost comme quoi l’avion ne se serait jamais écrasé.
    Comme Christian le dit à la toute fin, « Ce que tu ressens est bien réel, c’est un espace que vous avez crées tous ensemble, dans l’unique but de tous vous retrouver » (bon c’est pas ça mot pour mot, mais c’est clairement ce qu’il a dit ;) )
    Les flash de la dernière saison sont donc pour moi, un purgatoire plutôt qu’un paradis (désolé je m’étais trompé ;) ) car nos héros s’en vont tous ensemble, avec ceux qui ont le plus compter dans leur vie !

    Dtc, nos losties ne sont mort que lorsque tu les as vu mourir, je m’explique. Quand Charlie s’est noyé, il était mort pour de bon, même si la saison d’après, Hurley a eu des hallucinations et donc qu’on a revu Charlie, etc. Pareil pour les flashs de la dernière saison, TOUS les personnages sont morts dans les flashs (!) C’est juste que, comme le souligne le père de Jack, ils ne sont pas tous morts en même temps, certains sur l’ile, d’autres comme kate sawyer et compagnie plus tard (on suppose que Kate et les autres ont réussit à rejoindre le monde civilisé puisqu’elle dit à Jack avant qu’il ne se rappelle d’elle « tu m’avais manqué, ça faisait longtemps »)

    Le chien n’a survécu au fil des saisons que pour rendre la fin plus belle. Et nous aurons des réponses sur Walt le p’tit garçon noir dans l’épilogue qui sera dans le Dvd !

  • Elodie

    Merci Baptou de nous éclairer, même si avec un peu de recul j’arrive mieux à comprendre. Mais les flashs commencent dans l’avion… Ce que je me demande c’est si ils ont vécu juste une partie de « vie » dans ce purgatoire, à partir du moment où ils embarquent (vu que c’est là que l’histoire commence réellement et que les personnages se retrouvent pour la première fois).

  • L

    Complètement d’accord avec Nico sur tout.

    Il existait déjà des antidépresseurs, grâce à Internet, il existe maintenant des « dépresseurs » et cette page en fait quasi-intégralement partie.

    S’aviser de lire le fil des « commentaires » dans son intégralité tient ici du suicide cérébral long et douloureux, et constitue indubitablement une plus grande perte de temps que de se farcir toutes les saisons de Lost en intégralité.

    Le plus « drôle », là-dedans, c’est que pour peu qu’on ait un cerveau et qu’on sache s’en servir, on devrait culpabiliser et se faire tout petit, de crainte de se voir estampillé « intello-branleur-halluciné ». L’immonde à l’envers, où la bêtise crasse et la syntaxe approximative deviennent les garants de la coolitude absolue. Grandiose.

    J’ai, pour ma modeste part, vu cette fin hier et ma foi, non seulement tout me semble clair (l’analyse présentée plus haut est intéressante, mais je pense que son auteur va chercher trop loin ce qu’on a sous les yeux…), mais en plus, tout me semble brillant. J’aurais aimé, oui, quelque chose de plus complexe et de moins explicite quand même, parce que j’aime quand on conserve une part de mystère et d’ambiguïté, mais quand on aime, on a tendance à attendre toujours plus, encore plus, alors… Alors je salue ici comme il se doit l’habileté et les talents des scénaristes, dont la seule faute aura été, finalement, de ne pas avoir donné aux fans ce qu’ils désiraient, et ne pas avoir ainsi transformé leur show en ridicule divertissement de SF sans envergure pour permettre à tout un chacun de dormir sur ses deux oreilles en se disant « je sé ce ke sé l’Ile. Tro Kool. Sé un vaissau 2 la Tokra ki a échapé o zoris et ki a contakté le SD6 pour fér de Jarod un Kaméléon (ki peu pa changé de kouleur, sé bizar, se poin reste a hêtre haixpliquai) ».

    Quand je vois la difficulté qu’ont les détracteurs à construire deux phrases cohérentes d’affilées, je ne peux que m’affliger en constatant qu’ils se pensent sincèrement à même de donner des leçons ou de rendre un avis objectif sur le travail d’individus qui auront sans doute écrit plus en dix minutes qu’eux en toute une vie (non parce que quand j’écris « écrit », ici, je n’inclue pas « taper aléatoirement sur un clavier en espérant qu’avec un peu de chance, ça veuille dire quelque chose », évidemment) (je crois qu’il faut être nettement plus intello-branleur-halluciné pour trouver du sens à la majorité des interventions ici que pour en trouver à la série sur la sellette) (sincèrement). Nuff said !

  • L

    Allez, je suis d’humeur badine, je vous livre ça en condensé, à développer vous-mêmes.

    1)Flash-sideways : Tout a bel et bien eu lieu et l’Ile est un endroit réel, sûrement pas un purgatoire, un enfer ou un paradis comme on peut le lire ça et là. Par contre, la réalité alternée de la saison 6 est, elle, effectivement, une sorte de purgatoire : un « lieu » symbolique hors de l’espace et du temps qui précède, pour chaque personnage, le moment de mourir. Plus explicitement : c’est le fameux moment, dans les expériences de mort imminente, où la personne a l’impression de voir des proches disparus l’accueillir et l’emmener vers une lumière blanche. Comme nos rêves nous semblent longs alors qu’en réalité, ils représentent de très courtes phases de sommeil, cet instant final peut ressembler à une vie entière, alors qu’il ne dure, dans le monde physique, que le temps d’une agonie (cf Jack, Juliet, …). Tous les personnages de Lost sont morts : pour certains, on a pu assister à ce trépas en cours de série, pour d’autres (Hurley, Ben, Kate and co), ce sera venu ensuite. Mais tout ce qui s’est passé avant a bien eu lieu, c’est dit explicitement.

    2) L’Ile, maintenant. Il y a, il me semble, des légendes ou des racontars sur certains lieux et lignes de pouvoirs qui existeraient sur terre, des endroits aux propriétés quasi-miraculeuses, sans qu’on puisse en connaître la raison (à croiser avec les histoires de bateaux fantômes, de Triangle des Bermudes, mais aussi de kamikakuchi japonais, ou même un certains nombres d’histoires de fées de la culture anglo-saxonne, dans lesquels des personnages accostent sur des iles mystérieuses sur lesquelles le temps passe de manière différente) . Bien entendu, jusqu’à preuve du contraire, cela reste du folklore mais c’est ce folklore (et bien d’autres) que Lost entend exploiter comme matière scénaristique, en s’attardant sur l’un de ces lieux de pouvoir en particulier (Bernard évoque d’ailleurs les autres dans une des premières saisons, du reste) en particulier. L’Ile n’est donc pas une illusion ou une vue de l’esprit : c’est un endroit physique aux particularités exceptionnelles, défiant l’entendement. Or comme tout lieu, il a son histoire, il a vu débarquer des peuples d’horizons divers (la plupart du temps, suite à des naufrages), les a vu essayer de s’installer, de fonder des débuts de civilisations, etc… D’où vestiges et melting pots divers et variés. D’où, aussi, le Projet Dharma, qui ne représente pas un point clé du scénario mais juste un détail, anecdotique, d’une histoire étirée sur des siècles, si ce n’est des millénaires. Ces lieux de pouvoir sont des endroits où une énergie ancienne (pure, inexplicable, quasi-mystique, enfouie dans les profondeurs de la terre) remonte au point d’affleurer à la surface : comme leurs pouvoirs sont réputés, nombreux, hier comme aujourd’hui, ont voulu en percer le secret pour s’approprier ce pouvoir (ou au moins le comprendre). Jacob (ainsi que ces prédécesseurs ?) ont donc veillé à ce que seuls des personnes « choisies » puissent y poser le pied, et à ce que nul ne puisse en repartir.

    3) La Lumière et le Monstre de Fumée :

    Quelle est la nature de cette énergie, alors ?

    La Vie, tout simplement.

    Quelle que soit sa nature véritable : mystique, physique, extraterrestre… Cette Vie primordiale, qui a donné naissance à toutes les espèces vivantes (avec lesquelles elle garde un lien, puisqu’ils sont des parties d’elles. Ils sont donc tous bel et bien reliés entre eux, à travers elle) (Jacob dit, entre autres, que « les êtres humains ont tous une part d’elle en eux, et qu’ils en voudraient toujours plus »), possède une forme de conscience (subconsciente ?) : elle essaie, comme toute forme qui en découle, de survivre. Eteindre sa flamme, c’est donc choisir la mort, choisir de tout anéantir, de mettre fin à toute vie sur terre. Le monstre de fumée noire, lui, apparaît comme son antithèse, la mort (car la vie sans la mort ne peut exister, et vice versa) : ce n’est pas le frère de Jacob, comme on pourrait le croire (celui-ci repose aux côtés de leur mère adoptive) mais une entité que la mort de ce dernier a libérée/crée (par exposition directe de la Vie a son principe opposée), et qui s’est appropriée son visage comme ses souvenirs et son identité. C’est la raison pour laquelle cette entité peut prendre l’apparence de n’importe quel mort : parce que c’est sa nature profonde. Le pouvoir de l’Ile (comprendre : la lumière) s’étend sur les êtres vivants, ceux du monstre (qui est aussi une émanation de l’Ile) sur ce qui n’en relève plus (jusqu’à pouvoir ressusciter les êtres, mais privés de la part de Vie qui brillait en eux. Cf Sayid). C’est la raison pour laquelle il ne faut pas qu’il s’échappe, sous peine de tout anéantir. C’est aussi la raison pour laquelle il est obsédé par l’idée de fuir ou de détruire son antithèse, sans qu’il y ait la moindre rationalité ni réflexion derrière : c’est purement, essentiellement instinctif, compulsif. C’est aussi, sans qu’il s’en rende compte, pourquoi il est condamné, lui aussi, même s’il gagne. Car comme la vie sans la mort ne peut exister, l’inverse est tout aussi vrai : dès lors, quand Desmond enlève le « bouchon » de la source, et quand la vie commence à s’éteindre, que la fin du monde commence, le monstre perd ses pouvoirs et devient un simple mortel, lui aussi. Avec la conséquence que l’on sait.

    4) Et après ?

    Finalement, Jack meurt aussi, puisqu’il a été blessé à un moment où les pouvoirs de l’Ile ne pouvaient plus le protéger. Mais avant de mourir, il peut voir l’avion de Kate et des autres quitter l’Ile, et il peut mourir avec la certitude que « tout cela n’aura pas été vain ». En les retrouvant, qui plus est, hors de l’espace et du temps…

    Bien sûr, la question de la vraie nature de la Vie reste sans réponse, mais n’en est-il pas ainsi depuis que le monde est monde, et est-ce bien à une série TV de nous donner la clé de l’énigme ? Je ne crois pas. Lost est terminé, mais certains de ses mystères demeurent parce que ce sont, justement, NOS mystères, notre histoire à nous…

    Si le dénouement a pu décevoir certains, c’est parce que les scénaristes ont pris le parti pris d’écrire une série proche de la réalité, un fantastique aussi rationalisé que possible : bien sûr, ce n’est ni réel, ni rationnel, ça va sans dire, mais l’ensemble s’efforce de lier un nombre vertigineux de mythes et légendes de différentes cultures pour essayer de leur donner un sens « tangible », une raison quasi-scientifique, qui ne tiendrait du miracle que parce que nous ne pouvons pas comprendre en quoi ce n’en est pas un. Les auteurs n’ont pas pu donner de réponses définitives sur la lumière, car ni eux ni nous ne les avons, ces réponses. En inventer aurait été « mentir ». Elles restent à découvrir, car elles dépassent le simple cadre d’une série TV.

    5) Reste le Projet Dharma, Walt, et l’impression qu’ont beaucoup de s’être « fait avoir » de ce côté-là. Il faut, ici, se rappeler qu’au départ, Lost était prévu pour 10 saisons, que le contenu de ces saisons était prévu depuis le départ (les lignes directrices, en tout cas) et que les chutes d’audience en saison 2 ont obligé les auteurs à condenser ce qu’ils avaient prévu pour pouvoir traiter tout ce qu’ils avaient commencé à développer (d’où certains passages et certaines révélations passablement expédiées, hélas). Or comme toute série, celle-ci est construite sur des « arcs », dont l’importance va crescendo. Le fait de n’avoir plus les moyens de développer ceux-ci les uns après les autres a obligé les auteurs à les mélanger au lieu de les aborder les uns après les autres et de les clore au fur et à mesure, de manière graduelle, ce qui crée une certaine confusion et, effectivement, fait que le « moins important » côtoie le « plus important » sur un faux pied d’égalité. Tous ces arcs se construisent sur un affrontement duel « noir contre blanc » (avec un nouveau « super bad guy à chaque fois), comme Locke l’annonce à Walt dès les premiers épisodes de la saison 1, et sont sensé apporter un peu plus de réponses pour conduire logiquement à l’arc suivant .
    Dans cette optique, si les expériences du projet Dharma auraient eu une vraie importance en première moitié de série, pour dévoiler petit à petit les mystères de l’Ile des Autres etc, il n’en a presque plus aucune pour ce qui est de la seconde moitié, au regard de laquelle il n’apparaît que comme un « accident évènementiel » (et que dire de Walt, qui est encore moins important que ça ? !).

    Ce n’était quand même pas si compliqué, si ?

  • cassandra

    la « super » critique de superdesch est un simple copié-collé de ce site:
    http://www.fredzone.org/explications-sur-la-fin-de-lost

  • cassandra

    j’aime bcp ton analyse « L », je pense comme toi.

  • http://pixellabdesign.carbonmade.com/ Fuzoff

    Moi je la connais la fin de Lost…

    C’est l’histoire de quelques producteurs Américains, qui ont eu la superbe idée après concertation et analyse de la société actuelle, de créer une série sans fin, qui rendra le téléspectateur accro ou du moins « trop curieux pour se lever le cul du canapé et éteindre la télé »…
    Sachant pertinemment que l’espèce humaine se plait à suivre le « mouvement », la « tendance », bref, sachant qu’une grosse majorité des êtres humains sont des moutons, à qui l’on dicte que faire, que regarder, que penser, ces mecs ont tout simplement réussi à vous NIQUER, en beauté… :)

    Le must étant de les imaginés, au bord de leurs piscines, sirotant une Tequilla Sunrise, dans leurs baraques de 800 mètres², achetées grâce à votre pognon, pendant que vous, vous en êtes encore au stade d’essayer de comprendre le pourquoi du comment…!!!

    Voila, c’est tout simple, pas besoin de pondre des pavés pour si peu!!!
    :)

  • L

    @Fuzoff :

    Dans le même genre à l’identique, mais en pire, je demande la Coupe du Monde ! ; )

    Perso, personne ne m’a « niqué » dans l’affaire. Lost, j’y ai pile poil trouvé mon compte et côté séries, ça faisait un bail que ça ne m’était pas arrivé.
    Mais bien sûr, j’attends de visionner le chef d’oeuvre que tu nous prépare (car vu ta véhémence, tu ne peux que nous en préparer un, pas vrai ?).

  • http://pixellabdesign.carbonmade.com/ Fuzoff

    Un mec qui passe 80 heures ( 121 épisodes de 40 mins env = 4840 minutes, soit 80 heures, soit 3.33 jours) devant sa télé, à suivre une ineptie sans nom, pour au final en arrivé à un stade ou ce dernier est obligé de s’inventer sa propre fin, afin de s’auto-satisfaire, moi j’appel ca se faire NIQUER!!! :)

    Cela n’engage que moi, tu ne me feras pas changer d’avis, c’est très basique comme réaction, j’assume… :)

    Juste pour finir,tu peux m’expliquer le lien entre faire preuve de véhémence et pondre des chefs d’oeuvres????
    Parce que je vois pas le rapport entre les 2 la…

  • L

    Et encore ! ; )

    80 heures… En admettant que le « pauvre mec selon l’évangile de Fuzoff » ne regarde les épisodes qu’une seule et unique fois, ce qui n’est jamais qu’un strict minimum en la matière, quand on parle d’aficionados. Il faut croire que ce n’est pas un hasard si moutons et masochistes commencent par la même lettre, pas vrai ? !

    Mais hé, pour essayer d’être sérieux dix secondes, depuis quand ne regarde-t-on une série que pour en connaître la fin ? Et depuis quand, dès lors, une série ne vaudrait-elle que par celle-ci ? Comme dans bien d’autres domaines, le chemin est tout aussi (si ce n’est nettement plus) important que la destination et ma foi, celui qui regardait Lost juste pour connaître le fin mot de l’histoire pouvait bien s’épargner cinq looongues saisons au moins. Ceci étant, il aurait prouvé par là-même qu’il ne comprenait pas la série et passait à côté de son principal intérêt, humain plus qu’évènementiel (et bon sang, heureusement !). Ne regarder une série que pour sa fin est absurde : dès lors elle est là et seulement là, la perte de temps potentielle, surtout à une époque où elles en ont rarement, de fin, faute d’audience suffisante.

    Ensuite, il ne s’agit pas, je le répète, persiste et signe, de s’inventer sa propre fin, mais juste de remettre dans l’ordre les pièces du puzzle semées précédemment, au lieu de se les voir servies sur un plateau. C’est nettement plus gratifiant et ça permet de prolonger le plaisir hors-cadre, alors… Ne sera « niqué » que le spectateur peu habitué à se servir de cet organe étrange et mystérieux qu’on appelle un cerveau (et ce n’est pas une critique, du reste : à chacun sa manière de regarder et de se divertir, à chacun ses attentes en la matière…). Quoi qu’il en soit, comme je le spécifiais plus haut, ce n’était même pas compliqué à faire (pas assez à mon goût, en tout cas) : dix minutes grand max pour démêler les noeuds et vogue la galère. On est loin des prises de têtes anthologiques et jubilatoires post Donnie Darko ou Evangelion…

    Et d’ailleurs, même s’il s’agissait de devoir inventer une fin, je préfèrerais toujours largement une série qui m’inclurait (même pour de mauvaises raisons) dans son processus créatif et me « jugerait capable de » plutôt qu’une série qui me prendrait pour une éponge apathique juste bonne à ingurgiter une bouillie scénaristique qu’elle m’aurait prémâchée (et dieu sait qu’il y en a !). Si être amené à être actif devant son écran plutôt que passif et amorphe, c’est se faire niquer, ben j’aimerais franchement me faire niquer comme ça tous les jours (et même plusieurs fois par jour, si possible !).

    Ceci étant, je n’entends pas te faire changer d’avis. De toute évidence, tu ne t’es pas « fait niquer ». J’en déduis donc que tu n’as pas perdu ton précieux temps devant cette « ineptie sans nom ». J’en déduis donc (idem) que tu n’en as rien vu, ou si peu, et que par conséquent, tu ne sais absolument pas de quoi tu parles, ce qui ne t’empêche pas d’être très sincèrement convaincu qu’il s’agit d’une ineptie sans nom (sans avoir rien de tangible pour fonder ton jugement si ce n’est des bribes, des on-dits et des a priori). Donc à quoi bon ?

    Quant au lien entre la véhémence et la ponte de chef d’oeuvre, il est encore plus évident que le sens de la fin de Lost : on ne peut, en effet, se permettre d’être véhément (du moins, dès lors qu’on prétend à une certaine honnêteté intellectuelle, et à une certaine construction dans le raisonnement) qu’à partir du moment où on sait de quoi on parle. On a vu plus haut que côté série elle-même, ce n’était pas du tout ça, alors on ne peut que subodorer que tu t’y connais au moins en écriture de scénario, et que tu excelles dans le genre. sans quoi ce serait franchement gonflé, comme intervention, et plus insultant pour toi-même que pour les producteurs visés, puisque cela impliquerait que tu ne serais même pas capable de pondre une ineptie sans nom dans leur genre.
    Tu donnes un jugement à l’emporte pièce sur le travail d’autres, (autres dont tu ne connais rien mais dont tu te permets de préjuger les intentions comme si l’omniscience était un de tes nombreux super-pouvoirs) (c’était donc toi, dans Heroes ?) (as-tu sauvé la pom-pom girl, au moins ?), sur un ton si catégorique qu’il ne peut se justifier que si tu as toi-même de solides connaissances dans ce domaine et un curriculum vitae conséquent sur ce plan.
    Sans quoi, c’est un peu facile. Gratuit. Et sans l’ombre d’un fondement.

    Et si c’est le cas, attention : les vilains garçons finissent dans le ventre du monstre de fumée noire ! : )

  • Thucydide

    Bien dit Cassandra !

    Superdesh n’a absolument pas réfléchi, il n’a même rien pigé si ça se trouve : il s’est contenté de plagier (il n’indique pas la source de son texte) l’analyse intéressante qui a été faite par quelqu’un d’autre.

    Superdesh, t’es démasqué ! tu peux aller te faire foutre, connard !

  • alex

    Bon!!! je dirais que lost a quelque chose dans le ventre et si certains ne pense pas de cette maièere alors, aissais d’écrire au moins une histoire, et moi pendans ce temps la je vie ma vie, je fait le mieux possible de ce que je sais faire, tout simplement parceque je ne suis pas ici pour juger les AUTRES et oui aprécier la capacité de chacun d’entre nous voila Lost pour moi a été une histoire facinante bien sure avec ces détails et si quelqu’un me dit que il n’a pas aimé alors ça curiosité lui a fait bien du mal, cars il n’a même pas apris que parsdessus tout il y a un partage d’idée et autres, désolé pour toi si tu as regardé la serie tout simplement parceque tu n’avais rien a faire de ta vie.

  • tibald

    je sais pas comment steve a eu le courage de répondre aux coms

  • leblond

    Bon,
    je suis peut être un peu à la bourre mais venant de terminer la serie, je voulais valider mes impressions. C’est chose faite avec celles de L et de Fredzone (celle qui a été copié par superdesh, shame on him).
    Un détail m’a cependant frappé et fait douter quand à la réalité de l’île, et donc des évenements de la série.
    Tout le long du dernier épisode, Jack subit les mêmes blessures qu’il a eu lors du crash. (tempe, ventre, etc..). Ce qui fait que le dernière scène est une copie conforme du crash lorsqu’il se reveille, y compris la présence du toutou et le lieu, (reveil dans la mare sur une pierre et la fôret de bambous).
    Pour vous ça n’est qu’une feinte scénaristique pour finir la série comme elle a commencé ou cela remet-il en question l’ensemble des théories que l’on a pu se forger?
    Parce qu’autant le reste est assez « facilement » expliquable, autant cette scène à elle seule (Qui donc pourrait juste vouloir dire : « Jack a deliré tout du long, il se reveille de son rêve/coma et meurt ») me met le doute.

    Je ne sais pas, je ne sais plus, et je reste planté là…

  • alexa

    Moi aussi j’ai fini la série aujourd’hui
    en fait je n’ai pas compris la meme chose. Pour moi il y a 2 réalités parallèles:
    Celle ou ‘avion se crache avec l’histoire de jacob et la mort de JAck sur l’ile dans le dernier épisode,
    Celle ou l’avion ne s’est pas craché et ou ils se retrouvent tous à la fin dans l’église. Pour moi la scène de l’église met fin à la réalité ou l’avion ne s’est pas craché car elle n’aurait pas du avoir lieu

    Ce que j’ai bien aimé dans la fin c’est que cela ne se finit pas bien chose très rare dans les films américains surtout dans les séries….. donc c’est courageux par contre c’est méga tordu et flou

    Cequi me décoit le plus dans cette série c’est ce trio amoureux JAck KAte et Sawyer c est méga top nul
    Au début elle est amoureuse de jack et ils sont tous les 2 amoureux d’elle ensuite elle le decoit donc il ne l’aime plus elle tombe dans les bras de Sawyer ensuite lui se tape Juliette et elle se tape jack ils se retrouvent dans les années 70 on nous laisse croire qu’il est toujours amoureux d’elle et puis non quand juliette meurt la on nous laisse croire qu’il ne l’aime plus mais que elle si
    Et au final c est jack qu’elle aime
    Bref c est top naze
    en fait je pense qu’a la base ils ont lancé plein de pistes sur plein de sujets afin de se laisser de la marge pour les épisodes futurs et qui n’ont pas été toutes exploitées donc à la fin il y a des questions sans réponses ….bref comme toutes les séries les3 premières années sont bonnes et ensuite ca part en cacahuètes….
    Pour moi qui est regardé les 6 saisons dans un délais assez court les3 premières sont géniales et puis lorsqu’ils commencent à voyager dans le temps la c est le délir …..

  • Nicky

    Après avoir lu de nombreuses réactions et tout autant de forum traitant du sujet, je ne suis toujours pas satisfait.
    J’ai la drôle d’impression, et ce malgré les nombreuses tentatives de justifications de certains fans, de m’être fait avoir.
    On m’a baladé pour me servir une fin « ouverte », laissant en suspend de nombreuses questions, sans parler de la frustration (je sais que toute les fins par définitions frustrent, car on en souhaite toujours plus, mais ici ca se réduit malheureusement a un « tout ce battage pour ca »)

    Pour moi, ca reste une déception!
    Et cet avis n’engage que moi ;)

    A mon sens les producteurs ont eu du génie, en bien comme en mal. Après chacun y voit ce qu’il veut et encore heureux, sans ca notre monde serait bien triste.

    Par contre, je suis triste de voir les réactions de certains, qui empêchent les gens de donner LEUR AVIS.
    Que ca vienne des kikoo, comme de nos prétendus intellos qui se sentent obligés de nous pondre 3 pavés pour prouvé qu’ils savent écrire correctement (ce que je trouve tout aussi ridicule et pas forcément plus constructif).

  • chris

    moi perso je me suis arréter a la saison 2 et j’ai a peu prés compris je préfére pas me taper des heures et des heures a rien comprendre enfin voila je me suis arréter la et sa me va trés bien je pense que la série ne vaut plus rien aprés

  • J3M972

    juste petit commentaire sur la fin et les qqs personnages que l’on ne voit pas mourir.. lapidus, kate, claire, sawyer…. a t on vu à un moment quelqu’un désamorcer les bombes qui étaient à l’interieur de cet avion…les bombes posées par Charles WIDMORE…je ne m’en souviens pas..et si c’est le ca, voilà au moins un réponse à leur présence dans l’église!!

    PS amusantes toutes ces confrontations au sujet de cette serie….un peu violentes parfois mais amusantes!!
    tschusssss

  • Lalie

    Mais suis-je donc la seule à avoir vu la toute dernière image du tout dernier épisode, c’est-à-dire ces terribles 5 secondes en plan fixe d’un AVION scraché sur l’île ??? Personne n’en parle, et pourtant cela me semble une clé essentielle pour comprendre (ou décider ?) de la fin de cette étonnante série. En effet, quel est donc cet avion ? Celui du vol Océanic du premier épisode (ils étaient morts depuis le début ?) ou celui du vol Aljaizira (je ne sais pas comment cela s’écrit, désolée) du dernier épisode ?? Dans les deux cas la fin serait tout autre. HELP !

  • http://Oui Tribal art

    Cette série porte bien son nom à vrai dire. Perso je passe à autre chose… Un bon vieux Soprano des familles…

  • ANUSMAN

    On l’a tous bien profond…

  • tef

    Moi perso j ai adoré lost pendant les six saisons et plus je voyais les derniers épisodes défiler et plus je me disais « mais comment ils vont faire pour nous tout nous expliquer en trois, non en deux wouaou en un épisode » et là fin du dernier épisode la grosse claque!  » et ouais ils sont mort »!!! KEUOI???!!!
    j’avais lu à la fin de la première saison, « meuh non ils sont pas morts!!! c’est pas le purgatoire, pouaahhh ça srait trop fastoche qui nous disaist les scénaristes!!! »
    Bah si ils l’ont fait, sauf qu’ils y ont foutu des histoires à l’eau de rose qui puent bien la merde histoire de rendre heureux les plus « conformisé du soap americain » bref les « lobotomisés du cerveau » encore sensible au happy end « vu et revu » et foncièrement à l’extreme inverse des originalités dont les scénaristes ont su faire preuve lors des six saisons.

    Enfin bref, on en parle encore, est ce un bien ou un mal, bah moi je trouve que c’est plutot cool d’avoir un forum où chacun peut lacher ce qu’il pense sur ue série qui perso m’a poussé à faire des recherches sur le net, sur la théologie, l’éléctro-magnètisme, les religions, la peinture et tant d’autres domaines, qui font débattre des gens qui ne se connaissent meme pas sur ces sujets passionnants et enrichissants.

    Mais alors le must c’est de voir par écrit des vieux combats de coqs, des joutes verbales tant ridicules que comiques qui m’ont bien fait marrer tant les auteurs sont convaincus de ce qu’ils avancent! Cela a des allures de sketchs par moment, c’est fin, subtil, à tendances pathétique pour d’autres, colèrique, voir agressif! En gros bonne rigolade depuis deux heures à lire toutes conneries!!! Merci à tous!

  • gi

    je n'aurais qu'un mot sur les discussions forumales: les mecs qui se prennent la tete sur les forum me font grave chier; ça me fait le meme effet que si en marchant le long d'une rue j'avais a lire cette joute verbale taguée sur les murs dans le sens de ma marche. mais ça ne m'empeche pas d'aller a mon rendez vous :

    Le mystere autour de walt(pouvoirs) et de l'apres fin (regne de hurley) se poursuit dans une scene coupée du dvd :

    (spoiler)

    un entrepot geant rempli de boites darma (bouffe etc)et de deux employés en combi darma, ben linus entre et se presente , indique qu'il y a un nouveau patron et que les employés sont licenciés, il leur remet une enveloppe contenant leurs primes de licenciement (apparement trés elevées) et confirme la fermeture de l'usine.

    les employés sont surpris d'apprendre que le projet darma et over depuis plus de vingt ans vu qu'ils expédient regulierement des colis.

    ben accepte de repondre a deux questions :

    ou vont les colis?
    -sur une ile
    mais c'est impossible, les coordonnées d'envoi changent tout le temps !
    -oui, elle bouge.

    puis

    qu'est-ce qui se passe sur cette ile?
    ben leur met un dvd d'orientation du dr marvin candle/pierre chang (l'on y apprend qu'il rsique de se choisir un pseudo bientot) expliquant les experiences menées sur l'ile hydra :

    1 – modifications Génétiques d'animaux (hybrides lachés en liberté)

    2-entrainement et teleportation d'ours polaires

    3-experiences sur les hostiles/autres (lavage de cerveau pour interrogatoire) a noter que le dr s'interroge sur la loyauté des hostiles a une diviniée locale : JACOB

    ben salue et s'en va devant deux hommes ayan tplus en plus de questions.

    scene d'apres :

    hopital psy santa rosa (celui d'hurley)
    ben vient rendre visite a un patient : WALT
    il le convaint de le rejoindre sur l'ile car il n'est pas fou, car il a un destin; ils sortent et rejoignent une camionette darma: hugo est a l'interieur et propose un "job" a walt.

    voila moi j'etais open a quelques revelations (un bien grand mot) je me dis que les pouvoirs de walt evoqués ne l'etaient pas vainement si hurley le rapelle a l'ile et que ben parait changé, plus serein et sympa, subissant la bonne influence d'hurley qui quant a lui semble plus sur de lui.

    voila si ça peut gratouiller la curiosité de certains. pour ma part quelques questions me laisseront un gout amer , meme si je suis client de la fin :

    -LA seule chose qui importait pour moi c'etait de savoir pour l'ile : l atlantide, le triangle en bermuda….quoi? d'ou vient la mere des fratricides? c'est quoi ces hieroglyphes?

    bon ok, une periode magique, un lieu magique, j'encaisse…

    – ben a tué les darmahiens et rejoint les autres, mais comment ethan les a rejoints?

    ok les autres n'ont pas fait plus de mal a l'enfant ethan qu'aux enfants de queue de l'avion confiés a la garde de cindy et l'ont accepté…d'acc

    bref j'en ai d'autre mais il est tard, salut

  • Anonyme

    Lost c'est de toute façon de la merde depuis le premier épisode…Tout est dit

  • Castoraveugle

    Dernier post intéressant, si c'est pour lâcher ça Anonyme autant s’abstenir, d'autant plus que tu dois juger sans connaitre, à moins d'être un masochiste.

    Mais bon certains ici ont déjà du mal à aligner deux mots sans faire une seule faute alors leur demander un minimum de réflexion et d'investissement, c'est comme demander à un bigorneau de devenir philosophe.

    Comme l'ont souligné certaines personnes ici, Lost est le genre de série où il faut creuser, chercher, lire entre les lignes. Une série qui respecte le spectateur en le croyant capable de penser, de réfléchir, et c'est là la plus grande faute des scénaristes, car une majorité de gens veulent du tout fait servi sur un plateau d'argent, quelque chose qui nécessite pas l'utilisation de leur faible quotient intellectuel. Ces derniers auraient d'ailleurs dû s'arrêter plus tôt pour regarder les experts ou plus belle la vie, là au moins ils auraient tout compris.

    Quant à ceux qui critiquent la fin, je suis d'accord avec vous sur certains points.
    Tout d'abord il est normal d'être déçu, après tout chacun espère une chose, malheureusement on ne peut pas satisfaire tout le monde, et c'est souvent le cas pour toutes les séries.
    De plus cette fin était plutôt "religieuse" je vous l'accorde, mais n'en est pas moins émouvante, pour quiconque a suivi la série, le final est vraiment émouvant, elle joue sur les émotions, certains diront que c'est trop facile, c'est peut être vrai, mais ça peut être sincère. Après tout nous n'avons pas été dupé, l'histoire de Lost c'est avant tout celle de ces personnages unis dans la vie et après la mort, sinon à quoi serviraient les flashbacks et flashforwards?
    Je pense qu'on ne peut pas apprécier cette série sans concessions, la première étant de s'investir intellectuellement (et ça franchement c'est plutôt pas mal, et ça montre un minimum de respect envers le téléspectateur), la deuxième étant de se dire qu'avant tout Lost est une aventure humaine centrée sur les personnages, l'ile qui n'est pas inintéressante ne sert après tout que de lieu pour faire évoluer cette histoire, et niveau révélations on peut pas dire qu'on en ait manqué, enfin pour ceux qui ont réfléchi, parce que ceux qui n’arrivent même pas à faire un lien entre deux persos, après un flashback explicite à souhait, il ne faut pas leur demander grand chose, ceux là auraient dû arrêter la série plutôt que de s'infliger une punition cérébrale, chacun est libre de ses choix, si ces personnes veulent rester dans la paresse intellectuelle, libre à elle de le faire. Mais le plus drôle c'est quand ces mêmes personnes viennent taper sur les autres en disant qu'on est bête et qu'on s'est fait arnaqué. Ces mêmes personnes qui par la suite face à leur bêtise vont prôner le fait indubitable que ceux qui ont compris quelque chose à la série sont des pseudo-philosophes de pacotille, rien de mieux pour fermer un débat et affirmer sa médiocrité.

    Soit. Je comprends que certains soient déçus et c'est largement compréhensible, mais le mieux encore c'est d'argumenter cette déception, plutôt que de dire bêtement "ololol Lost arnak caca ta vue?!", au moins ça ouvre le débat et ça permet de comprendre l'avis de chacun et de l'enrichir, plutôt que de rentrer dans des querelles puériles.

    En tout cas si certaines personnes veulent débattre sur la série, ça sera avec plaisir, même si vous avez pas aimé. Mais pour ceux qui sont trop médiocres pour discuter retourner lire Oui-Oui ou Martine à la plage, au moins ça évitera de vous afficher minablement.

    Bonne soirée à vous.

  • Isil

    Bien dit Castoraveugle !!
    j'ai aussi passé 6 ans de ma vie, à attendre chaque semaine mon épisode de lost… entre deux, à débattre sur les forums et autres "MSN" de la psycho ultra développée des persos de cette série (je vous avoue en passant que si l'on "regarde" de cette manière, tous les "mystères et autre interrogations" nous semblent pour le moins … secondaires !! de plus, le final est beaucoup mieux digéré…)
    Donc déçue surement pas (ou peut-être juste d'assister à la fin…) Par contre enrichie par tous ces échanges passionnés et toutes ces personnes avec qui j'ai pu débattre tout au long de la série.

  • odin59

    tout tourne autour des prénoms de saint que les personnages ont recu tel jacob/james/jack qui sont des homonymes. FAITES vos recherches lisez et vous verrez. 108 addition des nombres désigne le nombre de prétendant de penelope dans l'oddyssée d'oedipe….. DOGEN LE MAITRE MYSTERIEUX allez voir et vous comprendrez le dharma……Tout les personnages ainsi que leur prénoms ont rapport avec la mythologie la croyance etc… et les grandes religions de se monde sont toutes liées ainsi que notre fin a tous. CHERCHER et vous trouverez

    • camilero

      « l’oddyssée d’oedipe » ?????!!!!!!!!!!
      T’es sérieux Odin ? sors un peu de ta Scandinavie natale ! si Ulysse et Hérodote te lisaient, ils s’en retourneraient dans leur tombes !

  • L’inconnue

    Bonsoir, je suis choquée de voir certaines personnes dire qu'ils ont suivi Lost pendant 6 ans et comme la fin ne LEUR convient pas, ils crachent dessus en disant "ouais grosse prod' US blabla, c'est de la merde!". Alors déjà, si vous l'avez suivi c'est "je pense" que ça vous plaisait, parce que 6 ans c'est un peu longuet quand même…Et secondo, l'US en attendant a des spectateurs, trouvez-moi une production française équivalente..?Ils ne sauraient même pas faire UN SEUL épisode à la hauteur. Bravo encore aux américains de nous donner du spectacle et de la diversité, parce que sinon on se ferait bien chier !!

  • Bleh

    N'empêche que c'est Yin et Yang, pas Ying et Yong…

    • camilero

      Yong, c’est la version en coréen :p c’est très tendance dans lost ;)

  • http://chrixskunixfunny(fb) chrixs kunixfunny

    L'analyse de "L" , 26 juin 2010 16:41, est de loin, celle qui se rapproche le plus de la réalité, quant à l'écriture de la série, à savoir que la série, effectivement devait compter 10 saisons au lieu de 6.

    un grand BRAVO à "L" pour ses réelles explications.

  • Spycher

    "Chacun son avis mais je ne pense pas vraiment qu’il fallait comprendre ça, pour d’autres hypothèses, je vous invite à visiter des forums de fans, au lieu de critiquer sans savoir"

    BEST JOKE 2011

    Visiter les forums de fans pour comprendre? SISI LA FAMILLE

  • d2

    "SISI LA FAMILLE"

    Ta gueule.

  • Anonyme

    Moi ce que je trouve dommage, c'est qu'il n'y ait pas eu un mot sur ces numéros maudit qui étaient l'intérêt central du début de la serie…

    • Castoraveugle

      On n’a pas vu la même série alors. Les numéros représentent les potentiels successeurs de Jacob, au nombre de six : 4-8-15-16-23-42. (les autres sont moins importants)
      Si on les retrouve partout dans la série, c’est parce que l’île est le pivot de l’univers de Lost, la lumière sous l’île permet au monde et à l’après vie de se maintenir, la preuve en est qu’au moment où on touche au noyau, l’île commence à s’effondrer. De même c’est cette lumière qui permet la vie après la mort, comme le montre le monstre de fumée noire qui en ressort, le frère de Jacob mort a glissé dans le centre de l’île et la lumière qui donne des pouvoirs à Jacob a permis à son frère de survivre, sous forme immatérielle (la fumée). Tout ça pour dire que les numéros c’est l’action de Jacob qui a un ensemble de pouvoir, dont la guérison, mais aussi trouver de potentiels successeurs, il voit dans son phare, la vie de ses successeurs, et l’importance de ces chiffres est telle, qu’on les retrouve partout dans le monde, car ils amènent les « candidats » vers l’île.
      Non cette théorie n’est pas tirée par les cheveux, un visionnage attentif de la série permet de tirer ces conclusions. Au passage, Jacob a touché les candidats portant ces numéros, ce qui a permis tôt ou tard de les amener jusqu’à l’île pour que l’un d’entre eux protège la lumière source de toute vie.

  • Owwwiiii

    Je suis un fan et j’ai re regardé les 6 saison en 3 semaine oui oui vous revez pas et tout ceci n’est que MASTURBATION INTELLECTUELLE depuis quand on laisse des mystere et le spectateur jugés de la fin ou de quand ou qui fait ci ou sa , les realisateur on écrit sa petit a petit sa se voit clairement il devait surement ( comme un paquet d’autre serie ) attendre de voir si les premiere saison attirerait assez d’audimat pour reprogrammer l’année d’aprés et on voit bien que l’histoire que s’acheve saison 5 et 6 ne prendre « reellement » racine qu’a la fin de la saison 3 et qu’il ont écris LOST au compte goutte donc aucune surprise pour moi car quoi de plus simpliste que faire de crée 10000 questions chez le spectateur et de lui dire a la fin  » rien n’est reel bouhouuuuu tout sa n’était que la mort et l »attente du jugement !! les ours polaire sont né ici et il y a des chevaux en liberté , vous apercevrai meme des vache et des homme en pirogues qui tire de temps en temps et disparaisse bouhouuuuu !!  » fin du rapport chef , je retourne gagnez ma vie

    • Castoraveugle

      C’est justement parce que tu as regardé la série en 3 semaines que tu n’as pas tout compris je pense. Non tout était bien réel, ce qui se passe dans la saison 6 (monde alternatif) c’est une fois qu’ils sont morts, donc l’île et l’aventure des personnages ont bels et bien existé.
      Pour les questions, je pense que tu es à côté de la plaque, les scénaristes n’ont jamais caché que Lost est avant tout le récit évolutif de plusieurs personnages aux ambitions et aux passés différents qui sont dans le même merdier, il suffit de voire les diverses interactions entre eux pour le constater. Donc du côté des personnages on a eu notre ration de réponses et j’ai envie de dire même pour l’île on a eu pas mal de réponses pour le reste un peu de jugeote suffit, ce n’est pas de la masturbation intellectuelle mais de la réflexion. Lost c’est pas les experts ou esprits criminels, vous vous être trompés de série. C’est marrant parce qu’avec ton post on voit tout de suite que tu n’as rien compris à la série ou que tu fais exprès de ne pas comprendre. Comme le fait que la pirogue disparaisse qui est dû aux sauts temporels (et non à une fantaisie des scénaristes), ou encore le fait qu’ils soient morts ne correspond pas à la série, mais au monde alternatif de la saison 6.

      PS: Tu fais bien de le souligner, toutes les séries sont écrites au fur et à mesure à cause du système qui veut ça, ce n’est pas ça l’important, l’important c’est que la série reste cohérente dans son ensemble et ce malgré quelques aléas ou défauts. Et pour ma part, je trouve que le contrat est rempli. Après si tu n’aimes pas les fins ouvertes c’est ton problème, c’est un choix artistique comme un autre.

  • http://m.nicol650@laposte.net mick

    moi se que je trouve con c’est pourquoi la mère de jacob empêche « smokey » (il aurait pas pu lui donné un nom a se personnage) de quitter l’île, dans la réalité parallèle (je voyai sa pluto comme dans fringe,) j’aurai voulu voir smokey découvrir le monde, vous dite que jacob intervient pas auprès des personnages alors qu’il est la au moments les plus important de leur vie, il visite le monde alors que celui qui voulait vraiment le faire est planté sur son île pourri. il y a de quoi avoir les glandes.
    jacob ne va pas vers les hommes car sa mére lui en a transmis la phobie. dans la série ils arrétent pas de parler de choix alors que les personnages se trouvent face a la fatalité que jacob leur inflige.

    pour la fin j’aurai préféré une explication plus scientifique que celle qu’on a.
    de vrai réponse, sur c’est quoi cette lumière .
    qui la placé la, pourquoi, qui a édifier les temple et la statue.
    que devienne les gamin kidnapé de l’île (jcroi qu’ils sont tous crevé)
    pourquoi smokey ne redevien pas smokey quand il redevien mortel?

    • Castoraveugle

      La mère de Jacob et de Esau (smoke) est une cinglée, solitaire c’est pour ça qu’elle ne veut pas que son fils s’en aille. Jacob n’intervient pas directement auprès des humains car il sait que par ce biais son frère peut le tuer et c’est ce qui est arrivé. Par contre il était obligé à un moment donné de bouger pour attirer un successeur sur l’île pour protéger la « lumière », car il savait qu’il allait bientôt clamser et surtout parce que ça faisait longtemps qu’il gardait l’île, je pense qu’il a bien accompli son travail durant deux milles ans.
      Pour la lumière, c’est simple, c’est la source de la vie, y compris celle après la mort, pas besoin d’explication en plus, après tout dans notre univers aussi il y a beaucoup de mystère sur la vie et l’origine de la vie et pareil pour la mort (d’où la fin ouverte, chacun croit ce qu’il veut après la scène finale : résurrection, paradis, mort définitive et néant, etc…), je ne vois pas pourquoi on devrait tout savoir, pour ma part avoir une part de mystère c’est toujours bien, ça permet d’ajouter une pointe de réalisme à un univers plutôt que de le simplifier de façon surréaliste. Le monde de Lost est aussi complexe que le notre ou du moins se veut aussi complexe que le notre, on l’accepte ou pas, mais c’est comme ça. Certains feindront en disant que c’est une tactique pour les scénaristes de ne pas se mouiller, pour ma part je m’en fiche totalement qu’on ne sache pas tout. On sait déjà tout sur les personnages (point le plus important de la série) et on a pas mal de réponses sur la « mythologie » et le contexte de l’île, pour le reste un peu de réflexion suffit ou le mystère peut rester, ça ne gâche en rien la série je trouve.
      Les temples et la statue ont été édifié par des gens qui se sont installés sur l’île et n’y ont pas survécu longtemps (comme le projet Dharma d’ailleurs), sûrement des civilisations anciennes, on le voit dans le passé de Jacob et Esau, pour le temple et la statue, il s’agit sûrement d’individus de l’Égypte antique ou d’Afrique du Nord qui ont échoué sur l’île, comme Rousseau (la scientifique) ou la vraie mère des jumeaux, mais à une époque très lointaine. La statue est typée égypte antique dans ses symboles et dans le temple on a une représentation de la fumée noire et d’Anubis, signe que ce « peuplement » sur l’île a eu un contact avec la fumée noire, peut-être que Smoker essayait déjà de monter ces gens contre son frère et ainsi tuer Jacob, il l’a déjà essayé avec Richard Alpert et a réussi son plan avec Benjamin Linus.
      Pour les enfants si ils les enlèvent c’est pour une bonne raison, renouveler la communauté des Autres qui se réduirait sans cesse, sachant que les femmes ne peuvent enfanter sinon elles meurent (exception faite de Claire). Bref Richard reçoit ses ordres de Jacob, les Autres obéissent à Richard et en même temps protège l’île en sous main, ce qui a plutôt bien marché quand on voit comment ils traitent les rescapés du vol 815 ou liquidé les membres du projet Dharma, le problème c’est que le protocole n’a pas été respecté jusqu’au bout, Ben avec l’aide du faux Locke (Smoke) a empêché à Richard de faire son rôle d’intermédiaire, ce qui lui a permis d’accéder directement à Jacob et de le tuer.
      Smokey est mort mais est revenu sous forme immatérielle (fumée noire) par conséquent il n’a plus de forme corporelle, sauf en prenant l’apparence de Locke qui n’est ni inhumé, ni incinéré (on n’a vu que les cendres entourant sa cabane devait sûrement l’empêcher de bouger, les potes de Jacob paniquent dès qu’ils voient le cercle rompu), du coup il arrive à incarner la forme physique de Locke, or quand l’île commence à perdre sa lumière, Smoke redevient mortel un court instant (car l’île perd ses propriétés « surnaturelles »), ce qui a permis sa mort, or pendant ce cours instant il avait la forme de Locke. Si il avait pris la forme de son ancien lui, il aurait eu une carapace physique mortelle qui lui ressemble.
      Sinon je suis d’accord avec toi à propos du choix, du libre arbitre et de la destinée, c’est les thèmes récurrents de la série. Au départ Jack est du côté du libre arbitre, mais finalement endosse le comportement de John Locke en « devenant » comme lui et en basant tous ses espoirs dans l’île et dans la lumière qui est en son centre, ce qui a permis de sauver tout le monde, car l’île est intacte, mais aussi l’après-vie (je préfère ça à Purgatoire).
      Après Jacob leur a volé leur vie, il le sait, mais ne pouvait pas faire autrement, l’intérêt de l’humanité passe avant la vie de quelques humains selon lui, il lui fallait un successeur comme lui a succédé à sa fausse mère. Au passage on peut voir la haine de Smoke, qui veut voir le monde extérieur et essaye de briser les chaînes qui l’en empêche en détruisant l’île, seulement en détruisant l’île il détruit le pivot du monde.

  • Sandler

    Ce que j’ai pas trop capté c’est comment ça se fait que lorsque Jack devient le gardien de l’île,il n’obtient pas les pouvoirs surnaturels qu’avaient Jacob et son frère
    J’ai vu l’épilogue,il ne répond à aucune question (j’dirais même qu’il en rajoute )

    • camilero

      En effet, bien vu ! Jack ayant remis le bouchon et rétablit la lumière, devait logiquement survivre à sa blessure ! je me demande pourquoi les gens persistent à croire qu’il est mort à cet instant là. Normalement, il a du finir sa vie sur l’île avec Hurley et Ben, ou bien attendre qu’un jour, un bateau ou un avion vienne à son secours. D’autre part, une autre incohérence sue encore au fait que les scénaristes n’ont pas « calculé » les conséquences du dénouement sur l’île, c’est que normalement, les passagers de l’avion amis de Jack auraient du se rendre compte que la catastrophe de l’engloutissement de l’île s’était arrêtée alors qu’ils survolaient cette dernière , ils auraient normalement pensé rebrousser chemin pour récupérer Jack !

  • nereler

    j’ai entendu la serie comme ça.Aprés le crash de l ‘avion , entre la vie et la mort Jack a des hallucinations.La question dans sa tete au moment de mourir c’était s’il existe vie après la mort.L’ile c’était lui même, la lumière qui devrait etre protegé c’était l’espoir, la fois que l’ apres la mort ce n était pas noir(LA FIN).Il fallait qu’il crois qu’il existe quelque chose.Quand l’ile a commencé etre detruite c’était en fait parce que il n arrivait plus s’acrocher dans la possibililité d’une vie apres la mort.Le reste fait partie de hallucinations .jai trouvé genial.

    • camilero

      c’est toi qui hallucine !

  • nereler

    ah jai oublié de dire , à mon avis, jacob c’était la moitié de Jack que croyait dans une vie apres la mort et Loke(la fumé noir) c’était justement le contraire .voilà , l ile et les personages c ‘étaient jack, lui meme.La serie c’était juste une bataille interieur de Jack au moment de sa mort.certains vont me comprendre.

    • camilero

      t’es un génie ! tu sais que cette idée a accouché d’un scénario génial jamais vu auparavant, et qui a fait un excellent film ? ça s’appelle : Je te le conseille ! mais paradoxalement, je ne pourrai pas t’en dire le nom car ça te gâcherait le plaisir, puisque tu sarais le fin mot de l’histoire ! héhé

  • moi

    j’ai pas vu l’épisode.

  • bright

    qu’est ce qui arrive au chien dans la vidéo ?

    • camilero

      quelle vidéo ? celle au dessus ? eh ben, il vit éternellement, car on l’a pas vu à la fameuse église-mosquée-synagogue-temple. On n-y a pas vu non plus son ami, Walt, ce qui veut dire que ce dernier est devenu le diable, car Lock-smocky l’a rencontré plus tard ( on ne voit ça que dans le DVD, après la fin ), ce qui veut dire que Lock mort n’était qu’une illusion due aux LSD que je me prend à chaque fois que je sniffe cette foutue série que m’a vendu un dealer du coin de la rue Dharma, juste à droite au bout du couloir principal de l’azil

  • Pioupiou

    Cette histoire, c’est comme l’avion après le crash : ça n’a ni queue ni tête. Mais les acteurs sont bons, les personnages attachants, c’est distrayant et ça se laisse voir. Après, on touche aux limites du genre, pas la peine de se prendre la tête avec des interprétations mystico-flamboyantes pour expliquer ceci ou cela : si vous voulez faire travailler vos méninges, il vous reste le cinéma, la littérature, la musique etc…

    • camilero

      C’est vrai !

      • CriCri

        Nous sommes en 2014 et finalement, moi qui est fan de SF je me retrouve avec une explication mystique. mais Piou-Piou à raison les personnages étaient attachants, je ne regrette pas de l’avoir regardé et ne pense pas avoir perdu mon temps & j’attendais la suite chaque année. Beaucoup sont déçus car je pense qu’ils auraient aimé que la série continue.

        • dommage

          il aurez pu faire une fin un peu plus facile a comprendre pas basique mais une fin elaborer et qui peu se comprendre sans se faire une autre idee et de plus tous les indices donne plusieurs fin donc plusieurs idee et donc ne pas savoir la vrai fin peu etre que quelqu un le sais mais ne pense pas que c est sa la seule solution de savoir c est de demander JJ abrams l idee que lui avait en tete est de toute facon quand vous regardez la premiere saison jack et par terre et ferme les yeux apres l histoire de lost puis a la fin de lost saison 6 vous regardez jack tombe exavtement a l endroit ou jack etait dans la saison 1 et le chien viens se poser a coter de jack et jack ne faire pas les yeux serte mais il mettent la camera de la meme facon que dans la saison 1 est apres c est la fin on a etait peu etre dans le reve de jack que de jack sa venire tous les autre passagers on imaginer avant d aller au paradis
          sa veut dire que peu etre l ile et avant le paradis ou l enfer une derniere action pour etre vers le paradis ou l enfer . La fumee je me suis dis que c estait l enfer les portes de l enfer et je me suis dit que la fumme noir etait le chiens a trois tetes qui gardent les enfers a chaque fois la fumme noir a un bruit de chaine le chiens a trois tetes et gardais par des chaine et un homme qui tient c est chaine de pas s en aller et c est pour que la fumee noir veut partir de l ile semet la terreur entre l enfer et le paradis , la vie

  • drshepper42

    Au fond je pense que vous êtes assez durs… Lost est une serie extraordinaire avec des scenarios qui tiennent en haleine et qui vous font frissonner. La fin de la serie importe peu et n’enleve en rien la qualite des 120 autres épisodes… Le plus important dans une serie c’est ce qui se passe pendant alors que le début et la fin sont superflus je pense… Si vous voulez voir une fiction avec un debut et une fin convenables alors regardez des films…