Les photos de petits blancs exclus de la nation arc-en-ciel

 Les photos de petits blancs exclus de la nation arc en ciel

« Notre couleur de peau n’est pas la bonne ici »…

Un reportage photo réalisé par l’une des plus grosses agences de presse est en train de faire le tour du grand réseau mondial, à l’instar des pubs virales… C’est la raison pour laquelle nous vous le proposons, en dépit des réactions à fleur de peau qu’il est susceptible de provoquer.

C’est le rapport de la détresse des petits blancs exclus de la société sud-africaine après la fin du régime ségrégationniste, 430.000 déclassés qui vivent dans des ghettos tout pareils à ceux de populations noires sous le régime dit du « développement séparé » de l’après-guerre.

La fin de ce système racial au début des années quatre-vingt-dix a laissé sur le bord du chemin toute une frange de la population afrikaner, à qui toute une série d’emplois réservés leur a été retirée… Leurs membres se sont vus perdre tout moyen d’existence, et vivent à présent en mendiant.

Pour autant, la plupart des quatre millions de blancs sud-africains dispose de très bonnes conditions de vie par rapport aux ressortissants noirs, dix fois plus dans ce pays.

Pour en savoir plus : Cyberpresse, Le Figaro.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

14 Comments

  1. avatar

    Anonyme

    26 juin 2010 à 15:24

    retour de baton bien fait =)

  2. avatar

    Ogyne

    26 juin 2010 à 15:37

    la misère n’a pas de couleur

  3. avatar

    Anonyme

    26 juin 2010 à 15:40

    certains vont avoir plus de peine qu’avec des noirs?

  4. avatar

    Anonyme

    26 juin 2010 à 15:48

    Je crois qu’on appelle sa un retour de flamme, c’est malheureux mais c’est comme ça, il va peu t’être arriver la même chose aux israéliens…

  5. avatar

    margoulin

    26 juin 2010 à 16:15

    bien dis ogyne ,et pour anonyme 15h48 les israeliens ne connaitront pas cette situation

  6. avatar

    Slim-Shady

    26 juin 2010 à 16:26

    La roue tourne..

  7. avatar

    bananas

    26 juin 2010 à 16:28

    +1 ogyne …

  8. avatar

    Anonyme

    26 juin 2010 à 16:49

    Margoulin, c’est ce qu’on verra…

  9. avatar

    k06

    26 juin 2010 à 17:19

    Ça sert à rien de balancer des « bien fait », « c’est le retour de bâton », … Les blancs qu’on voit ne sont pas responsables de la cruauté envers les noirs du régime ségrégationniste (en particulier les pauvres enfants que l’on voit sur les photos, qui n’étaient même pas né pendant cette période). Les blancs responsables (en premier, les politiciens de l’époque) ont gardé leur bonne place dans la société sud-africaine.

  10. avatar

    Photographe

    26 juin 2010 à 17:35

    Et quel est le nom de cet agence ? Les crédits ? Le photographe on s’en fout ?

  11. avatar

    Le chieur

    26 juin 2010 à 17:42

    Clique sur les liens en bas du texte, idiot.

  12. avatar

    dji

    26 juin 2010 à 17:43

    Hmmmm compliqué… d’un coté je me dis que personne ne devrait connaitre une telle vie…. et d’un autre il y a l’histoire’ du pays ou des gens qui sont chez eux au départ (je parle des sud africains noirs) on vécu sous la domination raciste et xénophobe d’une minorité de blancs.
    J’ose penser qu’au final il reste quoi ? des malheureux de chaque coté: les townships existent toujours, même si c’est supposé être le pays africain le plus riche c’est évident que le partage des richesses chez eux c’est pas non plus d’actualité

  13. avatar

    Fuzoff

    26 juin 2010 à 18:01

    Merci à k06 de remettre un peu les choses à leurs places…
    Faut arrêter de croire que tout les « blancs » d’Afrique du Sud étaient favorable à l’apartheid…
    Les vrais coupables(les politiciens comme précise k06), qui ont prônés la séparation ethnique, sans ce soucier de ce que le peuple pouvait ressentir, n’ont jamais étés inquiétés, et coulent depuis toujours des jours heureux… (pour ceux toujours vivant)!!!

    Au delà de ca, même en période d’apartheid, la pauvreté touchée déjà des Afrikaners, il n’était pas rare de trouver des homelands (ghetto) peuplé uniquement de « blancs », comme sur les photos.

    Cet article fais l’amalgame entre « fin du régime ségrégationniste » et « misère et pauvreté pour certains blancs »…
    Je ne suis pas sur que le lien entre les 2 soit si fort que cela, même si la fin du régime est surement responsable de cette situation pour une partie d’entre eux…

    Il existe ce même genre d’images aux USA, sans qu’il y est de corrélation avec la résultante d’un certain régime, la seule réciprocité étant la misère, qui frappe partout…

    Les commentaires de certains me sidèrent, comment arriver à sortir des inepties de ce genre ???

  14. avatar

    Scandale

    26 juin 2010 à 18:05

    ceux qui disent « bien fait » devraient faire un mariage blanc avec une personne du tiers monde pour lui donner la nationalité, puis lui filer son boulot, son appart et son compte bancaire. c’est très intelligent vos réactions de « bien fait ». ces gens n’y sont pour rien et tous les petits enfants qu’on voit sur les photos, encore moins.