Un client du Wanderlust à Paris se noie dans la Seine

Gros bad buzz pour l’un des spots les plus prisés de la capitale : le client voulait pisser dans la Seine et son « amie » l’a poussé pour rigoler.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Wanderlust, situé au Musée de la mode et du design à Paris, est devenu en l’espace de deux mois, depuis son ouverture, l’un des endroits les plus cools de Paris. Situé sur les quais de Seine, ce lieu totalement atypique et d’un nouveau genre est devenu le QG des gens plus ou moins hype de la capitale.

http://www.youtube.com/watch?v=8j9ihFfw2Ls

Des mythiques soirées « Été d’Amour » le mercredi, aux after-works réguliers tout au long de la semaine, en passant par des séances de yoga ou des sessions brunch le week-end, le Wanderlust abrite la plus grande terrasse de Paris (1600 m²), dans une ambiance des plus sympathiques, avec alcool, pizzas, chaises longues et vue imprenable sur la Seine (idéal en fin de journée pendant le coucher du soleil).


Seulement voilà, depuis la nuit dernière, ce lieu fait le bad buzz, avec au départ une rumeur qui s’est étendue comme une traînée de poudre dans le petit monde parisien, et selon laquelle un des clients du Wanderlust se serait noyé en tombant dans la Seine. L’information a finalement été confirmée par le quotidien Metro, qui apporte des précisions encore plus glauques : c’est une amie du jeune en question qui l’aurait poussé pour « plaisanter ». Ce dernier avait auparavant enjambé la balustrade pour uriner, puis son amie l’a poussé « par jeu ». Il est tombé dans le fleuve, avant d’être secouru par la brigade fluviale et transporté en urgence à l’hôpital Georges-Pompidou (XVe) où son décès a été constaté vers 5 heures du matin.

La jeune fille qui l’a poussé dans le vide a quant à elle été placée en garde à vue, après avoir séjourné en chambre de dégrisement en raison de son état d’ivresse.

Moralité de l’histoire : évitez les quais de Seine quand vous avez des copines connes. Et pour info, demain, c’est soirée « Baignade interdite » au Wanderlust, espérons que ça parle à certains !

By the way, au cas où le Wanderlust venait à fermer ce week-end, je vous recommande le Café Barge pas très loin.

Notez la qualité du post !

0 points
Upvote Downvote
MK Straits

Publié par MK Straits

Familiarisé avec les potins du web, le buzz, les bruits de couloirs et autres rumeurs de bistrot. Traite aussi l'actualité lifestyle, love et conso.

15 Comments

Leave a Reply
  1. Non c'est assez facile de rentrer si tu viens avnt 12h, si tu es habillé correctement et si tu es accompagné. Par contre c'est vrai que l'ambiance et le service sont pitoyables. Bonne moralité de l'article qui s'applique aussi ailleurs que sur les quais!

  2. Ah ah ah! Le nombre de Haters sur ton site Kira! Que des mecs qui ont posté '1avis' parce qu'ils ont pas gérés le fait de s'être fait refouler!
    Bawi, suffit pas d'être un bobo pour rentrer faut avoir du gout.

  3. Au delà de cet accident, je comprendrais jamais pourquoi en comparaison avec Berlin ou Londres, les boites parisiennes sont si nulles.. surement question de mentalité des cadors des nuits parisiennes.

  4. Ne soyons pas hypocrites, la victime était sûrement elle aussi bourrée comme un sac, alors bon, on va pas pleurnicher sur des connards qui ne pensent qu'à faire la fête n'importe où et n'importe comment en se croyant tout permis et qui chutent et se noient à cause de leur connerie.

    Qui fait le malin, tombe dans le ravin.

  5. D'accord avec Monigor… Un article du dimanche écrit par Tata Jeannine au fond de son fauteuil..
    La pauvre fille doit être dans tous ses états, et j'imagine si cet article visait celui qui l'a rédigé avec le mot ami entre guillemet… c'est pas cool. C'était un accident ça arrive c'est tragique mais pas besoin de rajouter des piques désobligeantes du genre on discute de noyade avec aisance.

  6. J'aime ces débats ! Mais après tout, c'est ni la première, ni la dernière qu'un mec bourré se balance dans la Seine. Après que sa copine le pousse, c'est encore plus con. Mais il aurait très bien pu y aller tout seul…
    Honnêtement, faut être con pour enjamber le bastingage pour pisser un coup.
    Concernant la soirée "Baignade interdite", qu'elle ait été prévue longtemps avant ou pas, il aurait peut-être mieux valu pour l'établissement qu'ils la mettent en veilleuse après cet incident…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.