Contester un PV stop : la méthode scientifique

Vous vous êtes fait verbalisé à cause d’un stop ? Voici la contestation qui fera sauter votre contravention : testé et approuvé !

Ou comment un physicien a réussi à faire sauter une amende grâce à une démonstration mathématique…

C’est l’histoire insolite de Dmitri Krioukov, un physicien de l’Université de Californie à San Diego, qui a été verbalisé pour avoir selon un officier de police ommis de s’arrêter à un stop. 400 $, c’est le montant que l’automobiliste devait à l’Etat de Californie. Pour sa défense, il a fait parvenir au tribunal une démonstration mathématique intitulée « The Proof of Innoncence »,  tendant à prouver que le policier avait pu être victime d’une illusion d’optique. Pari gagné pour Dmitri Krioukov, qui a réussi à faire sauter son amende !

Sur le graph de gauche ci-dessous, la vitesse angulaire observée par le policier pour une voiture qui ne s’arrête pas (illégal) et à droite, la vitesse angulaire observée pour une voiture qui fait un micro arrêt (légal) en fonction de sa vitesse initiale. Krioukov estime qu’il était dans le cap du graph de droite, qui peut s’apparenter au graph de gauche à cause d’une illusion d’optique.

 

Selon Dmitri Krioukov, 3 conditions réunies ensemble peuvent donner l’illusion qu’une voiture ne s’arrête pas à un stop, même si elle le fait :

(1) L’observateur mesure non pas la vitesse linéaire mais la vitesse angulaire du véhicule; Autrement dit : l’observateur mesure la vitesse du véhicule en angles par seconde.

(2) La voiture décélère,  s’arrête et réaccélère rapidement ;

(3) Un objet extérieur, par exemple un autre véhicule, obstrue brièvement la vision de l’observateur, à l’instant où les deux voitures sont situées près du panneau stop. »

Le physicien affirme qu’il a freiné puis accéléré rapidement, et que sa vitesse perçue a été la même que s’il avait tout bonnement franchi le stop à vitesse constante pour peu qu’un autre véhicule ait coupé la vue du policier au moment fatidique (ce qui est arrivé et qu’il a modélisé par « car 2 »).

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2012/04/Capturer31.jpg

Conclusion : « L’officier de police O a fait une erreur » selon le physicien dont le CV fait quand même 11 pages, mais elle était « parfaitement justifiée », puisqu’elle résultait « d’une malheureuse coïncidence, la perception de O (le policier) ne reflétant pas tout à fait la réalité ».

« Le juge a été convaincu, ainsi que l’officier », a déclaré Dmitri Krioukov, qui s’est ainsi vu retiré l’amende de 400 $.

Reste à savoir s’il ne s’agit pas d’un poisson d’avril, si la démo est scientifiquement valable, et si l’envoi du PDF en guise de contestation en France peut fonctionner ! Des victimes de PV stop pour tester ?

Sources :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/04/19/cqfd-un-physicien-fait-sauter-sa-contravention-grace-aux-maths/
http://geekcafe.fr/comment-un-physicien-a-fait-sauter-un-pv-de-400-grace-a-la-science/

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

Loading…

0

Comments

0 comments

MK Straits

Written by MK Straits

Familiarisé avec les potins du web, le buzz, les bruits de couloirs et autres rumeurs de bistrot. Traite aussi l'actualité lifestyle, love et conso.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote