Kémi Séba crée la polémique en ouvrant un centre de loisirs pour enfants noirs

Le « Black Pempers Center » a ouvert ses portes dans la ville de Plaisir (78)

Invité sur le plateau de l’émission BFM Story, en duplex avec le maire UMP de Plaisir, Joël Regnault, Kémi Séba, représentant en tant que « Ministre francophone » de l’organisation afro-américaine New Black Panther Party, a défendu son projet d’ouverture d’un centre de loisirs / lieu de rassemblement, une fois par semaine, à des parents et leurs enfants noirs qui pourraient s’y voir enseigner la négritude.

Au programme de ce qui s’apparente à un « centre aéré » classique, avec des activités et des sorties, une équipe de quinze personnes, parents et  animateurs, sera chargée d’encadrer les enfants, d’aborder le problème du racisme et d’enseigner l’histoire du peuple noir et les valeurs de la négritude.

Voici le communiqué officiel :

Créé par Kémi Seba (Kemiour Aarim Shabazz) avec l’aide du New Black Panther Party, le « BLACK PEMPERS CENTER » (dans la plus pure tradition sociale de l’activisme noir), ouvre ses portes officiellement ce MERCREDI 14 Juillet 2010 de 10H30 à 17H30 à Plaisir (Yvelines), après 2 séances expérimentales plus que réussies lors des dernières semaines.

Pour la 1ère fois de l’Histoire en France, un Centre de loisirs dédié aux enfants de la communauté noire voit le jour, avec des activités spécialisées, calibrées en fonction des besoins propres à nos petits noirs. D’emblée, nécessaire il est de préciser qu’en aucun cas il ne s’agira d’apprendre aux jeunes pensionnaires du « Black Pempers Center » la haine de la différence. Au contraire, les activités mises en places ont et auront pour but de magnifier notre « négritude » (trop souvent oblitérée dans la société occidentale), tout en prônant le respect des enfants non-noirs. Des cours d’Histoire insérés aux activités ludiques seront donc de fait établis pour permettre aux petits de consolider leurs bases culturelles, dès la sève, partant du principe qu’un « arbre sans racine ne tient pas ». Précisons tout de même que ce centre de loisirs n’est pas une école et n’a pas pour l’instant l’intention de le devenir. Au contraire, le « Black Pempers Center » se veut être le trait d’union NECESSAIRE avec les écoles qui, nous le souhaitons du fond du coeur, verront le jour dans la communauté noire dans les années à venir.

Mais en attendant que ces écoles se construisent, nous ne pouvons laisser le destin de nos enfants dans les mains du néant identitaire, d’où la nécessité de prendre de notre temps pour s’occuper DE NOS PROGENITURES…

Le « Black Pempers Center », fondé par Kemi Seba (Kemiour Aarim Shabazz), le Ministre francophone du New Black Panther Party, compte à sa tête la Sista Shelmee, éducatrice spécialisée pour jeunes enfants, qui fait office de Directrice du Centre, et une équipe de 15 personnes, hommes et femmes, parents pour la plupart, donnant de leur temps pour consolider le destin de ces géants de demain.

Le maire de Plaisir, interrogé sur la création de ce centre, a vivement réagi en précisant qu’aucune demande officielle n’avait été faite pour son ouverture. Il ajoute :

Ça ressemble plus à des rendez-vous entre amis qu’à un centre de loisirs. De toute façon, si jamais cela devait se faire sur la place publique, je bloquerai tout. Je ne supporte pas ces associations qui surfent sur le racisme.

Kémi Séba est un personnage très controversé de par son parcours et ses intentions et dont plusieurs groupuscules extrémistes, dont il était à l’initiative, comme la Tribu Ka ou encore Génération Kémi Séba, ont été dissous par les gouvernements successifs.

Face à une telle initiative, il va être intéressant de suivre les réactions des politiques et associations dans les prochains jours.


Plus tôt dans la journée, Kémi Séba s’était également exprimé dans les Grandes Gueules d’RMC :

A lire également :

Kemi Seba – Complément d’Enquête (Interview Vidéo)

Le très controversé Kemi Seba s’exprime sur l’affaire Fofana

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

Loading…

0

Comments

0 comments

What do you think?

0 points
Upvote Downvote