Le terrible rituel de la fourmi Paraponera

Subir sa piqûre qualifiée de  » Balle de fusil  » est obligatoire dans certaines tribus lors du passage à la puberté.

Les Paraponera clavata résident dans les forêts tropicales du sud du Nicaragua jusqu’au Paraguay et vivent dans de petites colonies (une centaine d’individus au maximum). Elles compensent leur faible effectif par une taille impressionnante (18-25 mms) et par leur redoutable agressivité .Ces fourmis pourvues d’un long dard infligent lors d’une piqûre  une douleur instantanée insupportable classée première sur l’échelle de la douleur de Schmidt. Ce calvaire pouvant durer jusqu’à 24H selon l’endroit touché est du au venin composé de ponératoxine (un peptide neurotoxique) et d’acide formique.

 

 

Ainsi chez les indigènes amazoniens du Brésil et de Guyane française comme les Wayana, les Wayãpi, les Apalai, et les Satere-Mawe, on met à l’épreuve les jeunes pubères masculins et parfois féminins en leur imposant un contact prolongé de plusieurs minutes avec les fourmis. La finalité de ce rite est de montrer son courage en restant le plus stoïque possible.

Dans cette vidéo un naturaliste anglais, Steve Backshall, s’essaye à l’épreuve et le résultat est hallucinant.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

Loading…

0

Comments

0 comments

Written by Abbath

Parce que c'est important de décompresser et de se détendre, je vous propose ces articles pour découvrir des choses, sourire et pourquoi pas rigoler. Just Enjoy ;) !

What do you think?

0 points
Upvote Downvote